Ecoutez Radio Sputnik
    Donbass

    «Le blocus du Donbass pourrait mener à une nouvelle escalade des tensions»

    © AP Photo / Evgeniy Maloletka
    International
    URL courte
    81026
    S'abonner

    Face au blocus ferroviaire imposé au Donbass par Kiev, le gouvernement russe s’inquiète de la perspective d’une escalade éventuelle du conflit qui bat son plein dans le sud-est de l’Ukraine. En attendant, le président russe Vladimir Poutine fait appel au Conseil de sécurité de l’Onu.

    La Russie appelle à une solution pacifique pour régler le problème du blocus ferroviaire du Donbass et prévient que ce dernier aura des conséquences néfastes pour le développement de la crise actuelle, souligne le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov.

    Il a notamment indiqué que le président russe Vladimir Poutine avait discuté ce problème avec les membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu:

    « Tout d'abord, il a été question de l'aggravation actuelle du conflit au sud-est de l'Ukraine suite au blocus total du Donbass de la part de Kiev. On a fait observer que de telles actions visant à exclure une région tout entière du pays pourraient mener à une nouvelle escalade des tensions. »

    Mercredi, le Conseil de sécurité nationale d'Ukraine avait annoncé le blocus commercial total des territoires du Donbass échappant au contrôle de Kiev. Cette décision est entrée en vigueur ce mercredi à 12h00 (heure de Paris) et le restera tant que les entreprises des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) ne seront pas revenues sous la juridiction ukrainienne. La RPD a déclaré que le blocus était contraire aux accords de Minsk.

    Il est à noter que Washington a tiré de son côté la sonnette d'alarme au sujet des accords de Minsk suite au blocus ferroviaire du Donbass, tout en prônant un règlement pacifique du conflit. Le blocus commercial total des territoires du Donbass a en outre suscité des questions à Bruxelles, qui a demandé des explications à Kiev. Jusqu'alors, la demande est restée lettre morte.

    Rappelons qu'en vertu des accords de Minsk, Kiev devait mettre en place une réforme constitutionnelle avant la fin de l'année 2015 ainsi que procéder à une décentralisation et adopter une loi accordant aux régions de Donetsk et de Lougansk un statut spécial. Ces engagements n'ont pas été remplis par les autorités ukrainiennes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Raul Castro à Obama: levez le blocus de Cuba et restituez Guantanamo!
    Blocus de la Crimée: quand la Turquie s’en mêle
    Porochenko: le blocus alimentaire pour restaurer la souveraineté de la Crimée
    Tags:
    blocus ferroviaire, blocus, Donbass, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik