Ecoutez Radio Sputnik
    la porte-parole du ministère Maria Zakharova

    Moscou met l’accent sur la nécessité d’une coordination étroite en Syrie

    © Sputnik. Valery Melnikov
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (173)
    151548321

    Le ministère russe des Affaires étrangères signale que si les informations sur les victimes d’une frappe aérienne américaine dans le village d'Al-Jineh sont confirmées, il faudra réfléchir à la nécessité d’une coordination étroite entre toutes les forces antiterroristes en Syrie.

    Dans son commentaire sur le site du ministère russe des Affaires étrangères, la porte-parole du ministère Maria Zakharova indique que si les informations sur les victimes d'une frappe américaine dans le village d'Al-Jineh, dans la province d'Idlib, sont confirmées, il faudra réfléchir à la nécessité d'une coordination étroite entre toutes les forces antiterroristes en Syrie.

    « Si les témoignages concernant la mort d'un grand nombre de civils à Al-Jineh sont confirmés, alors cela sera le signe, de notre point de vue, de la nécessité de réfléchir à une coordination plus étroite entre tous ceux qui participent à la lutte contre les terroristes internationaux sur le territoire de la Syrie », lit-on dans le commentaire.

    Selon Mme Zakharova, une telle approche pourrait préciser les objectifs et permettrait d'éviter les activités douteuses du point de vue militaire, en particulier le bombardement par les forces de la coalition des barrages sur l'Euphrate ou des sites pétroliers.

    « Nous lançons à nouveau un appel à nos partenaires en leur demandant d'établir une coopération égalitaire et respectueuse dans la lutte contre les terroristes internationaux en Syrie, sur la base universelle du droit international », indique la diplomate.

    Mme Zakharova souligne qu'il faut étudier attentivement la situation. Par ailleurs, selon la diplomate, Moscou ne met pas en cause le fait que la cible des frappes américaines sur le village d'Al-Jineh était des terroristes. La porte-parole signale que la Russie n'a pas l'intention de lancer des accusations de meurtre « planifié » de civils.

    Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a pour sa part indiqué qu'une photo représentant un fragment du missile Hellfire retrouvé sur le lieu du bombardement du village devrait inciter le Pentagone à sortir de son silence.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (173)

    Lire aussi:

    Le «j’accuse» de Moscou: les bilans mainstream sur la Syrie, «une poubelle de fakes»
    La Serbie pourrait prendre part à la reconstruction d'après-guerre de la Syrie
    Assad: la présence des militaires US en Syrie ne contribuera pas à vaincre le terrorisme
    145 localités déjà libérées de Daech en Syrie
    Tags:
    frappe aérienne, Maria Zakharova, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik