Ecoutez Radio Sputnik
    Les îles Malouines

    Malouines: «la présence militaire britannique menace toute la région»

    © AFP 2017 DANIEL GARCIA
    International
    URL courte
    221905255

    La militarisation rampante britannique des Malouines présente des «risques pour l'ensemble de la région» de l'Atlantique Sud, a estimé dans un entretien avec Sputnik Ernesto Alonso, du Centre des vétérans des îles Malouines de La Plata (CECIM).

    La liaison entre le continent et les insulaires est sérieusement compliquée par la présence militaire britannique dans les Malouines, a déclaré à Sputnik Ernesto Alonso qui, en tant que membre de la Commission pour la Récupération de la Mémoire (CPM) de Buenos Aires, se rend dans les îles pour la cinquième fois déjà depuis la fin de la guerre entre l'Argentine et le Royaume-Uni.

    « Nous nous trouvons dans l'endroit qui est, à mon avis, le plus militarisé du monde. Il s'agit de 3 000 civils et de 2 000 militaires là où se situe une véritable forteresse qui menace la sécurité en Argentine, mais aussi celle de l'ensemble de la région », a relevé l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'expliquer que la base militaire britannique dans le sud de l'archipel servait d'« instrument de puissance militaire » pour exploiter des ressources naturelles, telles que la pêche et les hydrocarbures « à l'avenir ».

    « De gros intérêts y sont mis en jeu, ces îles ayant une grande portée stratégique et géopolitique. Il ne s'agit pas uniquement des Malouines, mais aussi des îles Sandwich et de la Géorgie du Sud, ainsi que de l'Antarctique », a prévenu le vétéran de la guerre des Malouines.

    En 1982, les troupes de la dictature argentine de l'époque avaient repris manu militari possession des Malouines, îles contestées et appelées Falklands par le Royaume-Uni, entraînant un conflit de 74 jours qui s'était soldé par la victoire de Londres. Les combats avaient fait 255 morts britanniques et 645 argentins.

    En mars 2013, les 3 000 habitants de l'archipel, qui se situe à quelque 400 km des côtes argentines, s'étaient prononcés en quasi-totalité, par référendum, en faveur de la souveraineté britannique. L'Argentine n'a pas reconnu les résultats de cette consultation populaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Chroniques de la guerre des Malouines: il surfe pour rendre hommage à son père
    Ancien soldat de la guerre des Malouines: «je suis revenu là où devait être ma tombe»
    Le cercueil de Margaret Thatcher sera porté par des vétérans de la guerre des Malouines
    Tags:
    îles, vétéran, militarisation, guerre, Centre des vétérans des îles Malouines de La Plata (CECIM), Sputnik, Ernesto Alonso, Antarctique, Atlantique Sud, Buenos Aires, îles Malouines, Royaume-Uni, Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik