Ecoutez Radio Sputnik
    drone israélien

    La Syrie abat un drone israélien

    © AFP 2017 Jack Guez
    International
    URL courte
    77110851393

    Les unités syriennes de défense antiaérienne ont abattu un drone israélien, affirme la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

    Un drone de reconnaissance israélien a pénétré dans l'espace aérien syrien dans la province de Quneitra avant d'être abattu par un système antiaérien. Selon la chaîne télé libanaise Al-Mayadeen, il s'agit d'un appareil d'un poids de près de sept kilos et capable d'emporter une charge de 1,2 kilos.

    Dans la nuit du 16 au 17 mars, les militaires syriens ont attaqué des avions des forces aériennes israéliennes qui étaient en train de bombarder des cibles sur le territoire syrien. Damas affirme que l'un des chasseurs israéliens a été abattu, mais l'État hébreu dément ces informations.

    Selon Tel-Aviv, les raids de l'aviation israélienne en Syrie ont pour objectif d'empêcher les livraisons d'armes aux combattants du Hezbollah libanais, considéré comme une organisation terroriste par Israël.

    Le ministre israélien de la Défense Avigdor Liberman a menacé de détruire les batteries de la défense antiaérienne syrienne en cas de nouvelles attaques visant l'aviation israélienne. Le président syrien Bachar el-Assad a en réponse déclaré que son pays continuerait à défendre ses frontières.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Frappes israéliennes en Syrie: Israël dévoile sa cible
    Israël dément que son avion ait été abattu en Syrie
    Syrie: des avions israéliens attaqués par des missiles sol-air
    Tags:
    défense antiaérienne, aviation, drone, Avigdor Liberman, Bachar el-Assad, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik