Ecoutez Radio Sputnik
    La fête de la Maslenitsa à Moscou

    Hooligans ou lutteurs traditionnels? L’intox carnavalesque du Mirror

    © Sputnik. Evgenia Novozhenina
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    823761622

    Une enquête minutieuse, des résultats sensationnels! Le quotidien Mirror frappe fort avec son article sur les ultras russes qui se battent à mains nues pour se préparer aux bagarres avec les hooligans britanniques. Nouvel exploit de la Main Du Kremlin? Encore raté, il s’agit d’une lutte traditionnelle dans le cadre du carnaval russe, la Maslenitsa!

    Encore du grand journalisme d'investigation de la part de nos confrères britanniques du Mirror! Le journal a publié les résultats d'une « enquête choquante », qui montrerait la préparation des hooligans russes aux bagarres avec les fans de foot étrangers lors de la Coupe du monde qui aura lieu en Russie en 2018.

    L'article publié le 20 mars s'intitule « Les racailles ultras russes avertissent les supporters britanniques qu'ils pourraient être TUÉS à la Coupe du monde » et pour renforcer son propos, le journal publie la vidéo d'une « bataille féroce » entre « hooligans russes ». Bref, ce n'est plus La Main Du Kremin, c'est le Poing Du Kremlin!

    Le seul hic, c'est que cette vidéo a été filmée à Izmaïlovo, un à l'est de Moscou lors d'une fête folklorique russe, la Maslenitsa, ou « semaine des crêpes ». Il s'agit du carnaval russe, qui comprend la consommation massive de blinis (crêpes russes), des bals masqués, des batailles de boules de neige, des courses de luge, des jeux de balançoire et… des combats à mains nues!

    La vidéo « révélatrice » de la violence des méchants hooligans montre des hommes, dont certains sont habillés en vêtements traditionnels russes, entourés par une foule de spectateurs, dont des femmes et des enfants. Deux équipes, les blancs et les rouges, se font face en ligne (ou « murs », en russe, « stenka »). Ils se battent soit à mains nues, soit avec des gants de boxe et d'après la tradition, remportent la victoire en repoussant l'adversaire au-delà d'une ligne déterminée. Une tradition millénaire qui passe étrangement sous silence le cas des fans de football…

    « Cette bagarre a été organisée dans une banlieue de Moscou dans le cadre de la célébration d'une fête. Les familles se réjouissaient alors que les fans s'entrechoquaient », écrit The Mirror, qui accompagne son édifiant récit de plusieurs témoignages de personnes étrangères sur les « impitoyables hooligans russes ».

    Si vous avez encore besion des preuves, comparez ces deux photos: l'une est la capture d'écran de la vidéo du quotidien britannique, l'autre a été prise par le vidéobloggeur russe qui a visité cet événement.

     

    Dans sa vidéo, le Mirror montre ce hooligan vêtu en bonnet gris qui bat impitoyablement ces adversaires...
    Dans sa vidéo, le Mirror montre ce "hooligan" vêtu en bonnet gris qui bat impitoyablement ces adversaires...
    ...et le même homme apparait dans le même milieu  dans la vidéo russe!
    ...et le même homme apparait dans le même milieu dans la vidéo russe!

    Mais si le Mirror qualifie lui-même son enquête de « choquante », pourquoi ses journalistes n'ont-ils rien fait pour s'informer réellement du contexte, ne précisant même pas le nom de cette « fête »? Une nouvelle preuve de négligence des faits et d'accusations sans fondement contre le peuple russe.

    La version complète de la vidéo du bloggeur russe:

    Dans une interview à la chaîne RT, les participants à cette bagarre traditionnelle ont indiqué qu'elle faisait partie du projet « Jeux russes », destiné à réanimer les anciennes traditions russes.

    « À mon avis, on peut voir que ce n'est pas un entraînement des fans, parce que le Kremlin d'Izmailovo est un lieu public. Pour comparer nos batailles avec le stenka des hooligans, vous devez être doté d'une très bonne imagination. Voici une babouchka vendant des chaussettes tricotées. Quel est le problème? Je comprends que l'article est une totale intox. Ils ont pris des images plus ou moins effrayantes et les ont utilisées pour étayer leurs affirmations », raconte un participant, Youri Sidorov.

    Néanmoins, si le Mirror cherche vraiment la bagarre, il va trouver à qui parler: les organisateurs de l'événement sont déterminés à poursuivre le journal en justice pour calomnie!

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    CIA, attention! Ce journaliste russe ressemble à Trump!
    Mon précieux: un milliardaire US prie Trump de récupérer une bague «dérobée» par Poutine
    Le Kremlin derrière la vague de froid en France?
    Tags:
    désinformation, hooligans, Semaine grasse (Maslenitsa) 2017, The Daily Mirror, Royaume-Uni, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik