Ecoutez Radio Sputnik
    This undated photo released Thursday, March 23, 2017, by RR Auction shows a portion of a diary written in 1945 by young John F. Kennedy during his brief stint as a journalist after World War II.

    «Hitler est une légende»: le journal intime du jeune JFK bientôt aux enchères

    © AP Photo / RR Auction / Sarina Carlos
    International
    URL courte
    4173
    S'abonner

    L’unique exemplaire du journal intime tenu par le 35e président américain John F. Kennedy a été mis aux enchères, à Boston. Dans un album de 60 pages, celui qui n’était à l’époque qu’un jeune reporter expose ses impressions de voyage à travers l’Europe de l’après-guerre et évoque Hitler ainsi que son rôle dans l’histoire.

    En 1945, quatre mois après le suicide du Führer, JFK, âgé alors de 28 ans, écrivait que le temps viendrait où « Hitler émergera de la haine qui l'entoure aujourd'hui comme l'une des figures les plus significatives à avoir jamais vécu ».

    « Il y avait en lui ce truc qui fait les légendes », écrit-il dans son journal cité par la BBC.

    Selon le site RP Auction, le journal a été mis aux enchères par l'assistante de John Kennedy, Deirdre Henderson.

    Après la fin de la guerre, Joseph Kennedy, ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni, a organisé un voyage en Europe pour son fils, à l'époque reporter dans un journal. Le jeune journaliste a assisté à l'inauguration de la session de l'ONU à San Francisco, en mai, puis a accompagné Winston Churchill dans ses déplacements électoraux en Grande-Bretagne, s'est rendu en Irlande et a participé à la conférence de Potsdam avec le secrétaire américain à la Marine James Forrestal.

    Le journal ne constitue pas un compte rendu de voyage. Il contient plutôt les observations de l'auteur sur ce qu'il a vu ainsi que ses idées sur l'avenir du monde après la guerre. John Kennedy y a noté en outre qu'Adolf Hitler avait des « ambitions sans bornes pour son pays, ce qui en faisait une menace à la paix mondiale ».

    Selon Fox News, John Kennedy a offert son journal à Deirdre Henderson, pour qu'elle ait une idée de sa vision de la politique étrangère et de la sécurité nationale. L'ex-assistante a souligné que le journal du 35e président américain et ses autres écrits ne renfermaient aucune trace d'une quelconque sympathie pour la cause nazie.

    « JFK analysait Hitler et disait qu'Hitler était une légende : et Hitler est une légende. Mais il n'est pas une bonne légende. Vous ne pouvez pas affirmer que cela signifie qu'il [John Kennedy] avait de l'admiration pour lui », conclut Deirdre Henderson citée par People.

    Le journal de John F. Kennedy sera vendu le 26 avril à Boston, à trois jours du centenaire du 35e président des États-Unis célébré le 29 mai 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des enregistrements inédits d’Adolf Hitler refont surface
    Le téléphone d’Hitler vendu aux enchères pour 243.000 USD n’est qu’un faux
    Hitler et les origines du néo-totalitarisme
    Tags:
    vente aux enchères, journal intime, James Forrestal, Deirdre Henderson, Winston Churchill, Adolf Hitler, John Kennedy, Europe, Boston
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik