Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump fait sa déclaration d'amour aux Grecs

    Trump fait sa déclaration d'amour aux Grecs

    © Photo. YouTube.Capture d'écran
    International
    URL courte
    12119992

    Le chef de la Maison-Blanche a publiquement avoué son amour pour les Grecs.

    Le Président américain Donald Trump a débuté son interlocution à la fête organisée par la Maison-Blanche à l'occasion du Jour de l'indépendance et de la communauté américano-grecque par les paroles « J'aime les Grecs », annoncent les médias grecs.

    « J'aime les Grecs, oh, comme j'aime les Grecs. N'oubliez pas que je suis originaire de New York. Là, c'est plein de Grecs. Ils sont partout!», a dit Donald Trump.

    Le Président américain a hautement apprécié la contribution du secrétaire général de la Maison-Blanche Reince Priebus, d'origine grecque, déclarant qu'il s'agissait de « l'un des principaux Grecs dans le pays ».

    « Le Jour de l'Indépendance de la Grèce marque la renaissance de la liberté des citoyens grecs », a souligné le chef de l'État américain.

    Il a indiqué que le Jour de l'Indépendance de la Grèce était fêté depuis 30 ans à la Maison-Blanche, la tradition ayant été introduite par Ronald Reagan.

    La fête, qui s'est déroulée le 24 mars à la Maison-Blanche, a été assistée par le ministre grec de la Défense Panos Kammenos, qui auparavant avait eu un entretien avec son homologue américain James Mattis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les hackers grecs et turcs se lancent dans une guerre informatique
    La Grèce confirme son intérêt pour le gazoduc de la Russie
    La Grèce saura se passer du FMI, selon Tsipras
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik