Ecoutez Radio Sputnik
    Eurovision 2017: Kiev énonce ses conditions à la Russie

    Eurovision 2017: Kiev énonce ses conditions à la Russie

    © Sputnik . Alexey Filippov
    International
    URL courte
    Eurovision 2017 (57)
    52483
    S'abonner

    Après avoir interdit à la chanteuse russe Ioulia Samoïlova de se rendre en Ukraine, le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) propose à la Russie de trouver une autre candidature qui répondrait aux exigences de Kiev. Moscou a déjà donné sa réponse.

    La voie est ouverte mais à une condition près. Kiev se dit « évidemment » prêt à accueillir la candidature russe à l'Eurovision 2017. Pour cela, Moscou n'a qu'à changer de candidat, car la jeune chanteuse russe handicapée ne semble pas arranger les autorités ukrainiennes.

    « Nous sommes évidemment prêts à accueillir tous les 43 pays participants de l'Eurovision. Y compris la candidature russe. La Russie peut trouver une solution par elle-même, en proposant un candidat ou une candidate qui n'a pas de problèmes avec la législation ukrainienne », a indiqué sur les ondes de la radio « Ukraïnskoié radio » le vice-Premier ministre ukrainien Viatcheslav Kirilenko, évoquant une « provocation » de la part de Moscou.

    Cette semaine, le Service de sécurité d'Ukraine a interdit la citoyenne russe Ioulia Samoïlova d'entrer sur le territoire ukrainien, accusant la chanteuse de s'être produite en 2015 en Crimée, péninsule rattachée à la Russie en 2014. Un déplacement que Kiev qualifie de « violation de la législation ukrainienne ».

    La nouvelle condition imposée ce dimanche par les autorités ukrainiennes n'a pas manqué de susciter une réaction dans la capitale russe. Frantz Klintsevitch, vice-président du Comité sur la défense du Conseil de la Fédération (Sénat russe), a fermement rejeté la possibilité d'un changement de candidature.

    « La proposition des autorités ukrainiennes d'envoyer un autre candidat à l'Eurovision ne sera même pas étudiée », a-t-il écrit sur sa page Facebook, soulignant qu'en se rendant en Crimée la chanteuse n'avait violé aucune loi et qualifiant les propos tenus à Kiev d'« absurdes » et d'« insensés ».

    Il a ajouté qu'une autre raison pour laquelle il était impossible d'accepter la proposition en question résidait « dans la personnalité même de la jeune femme ». « Elle a mérité par sa vie le droit de se produire à l'Eurovision. Une décision alternative aurait été une trahison à son égard. »

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Eurovision 2017 (57)

    Lire aussi:

    Candidate russe à l’Eurovision non grata en Ukraine: l’heure de vérité pour l’Europe?
    Le concours Eurovision 2017 privé d’antenne en Russie
    Tags:
    Eurovision 2017, Ioulia Samoïlova, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik