International
URL courte
55792
S'abonner

En essayant de poser une bombe dans une maison, un «expert» de Daech s’est fait exploser lui-même ainsi que quatre autres assistants à Tal Afar, une ville irakienne près de Mossoul.

Un des principaux mineurs de Daech a tenté de poser une bombe dans une maison de la ville de Tal Afar, en Irak, mais a fait exploser l'engin par erreur, a annoncé la chaîne irakienne Alsumaria citant une source locale.

En outre, quatre assistants de             l'« expert » ont aussi été victimes de l'explosion.

« Abu Hamza at-Tunisi, l'un des principaux artificiers de Daech, est mort avec quatre assistants lors d'une explosion dans une maison à deux étages […] à Tal Afar, à l'ouest de Mossoul, lors d'une opération de minage », a déclaré la source, ajoutant que le nom du terroriste indiquerait son origine tunisienne.

Selon la chaîne, ce dimanche, l'armée irakienne poursuit l'offensive à Mossoul, ayant annoncé que deux autres régions à l'ouest de la ville avaient été libérées des terroristes de Daech, soit Wadi Al Ain Sud et Rajm al-Hadid. En outre, les militaires ont pu capturer une usine de ciment à Badoush, une ville irakienne non loin de la banlieue nord-ouest de Mossoul.

Environ 600 000 personnes se trouvent dans les zones encore tenues par Daech dans la partie ouest de Mossoul (environ 60 % de Mossoul-Ouest), dont 400 000 dans la vieille ville, a affirmé jeudi un représentant du Haut-Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR) en Irak.

Les combattants de Daech se sont emparés en 2014 de larges pans de territoires au nord et à l'ouest de Bagdad, mais les forces irakiennes les ont chassés depuis d'une grande partie de ces secteurs.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Mossoul: les forces irakiennes marquent une pause dans l’offensive
Environ 4.000 civils tués depuis le début de la libération de Mossoul-Ouest
Mossoul-Ouest: plus de 80 corps extraits des décombres des immeubles bombardés
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
minage, bombe, explosion, terrorisme, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook