Ecoutez Radio Sputnik
    WhatsApp

    Londres exige de WhatsApp qu’il ouvre l’accès à son contenu aux renseignements UK

    © AFP 2019 LIONEL BONAVENTURE
    International
    URL courte
    Attaque terroriste à Londres (27)
    3213
    S'abonner

    Amber Rudd, ministre britannique de l’Intérieur, a exigé que l’application WhatsApp et d’autres systèmes de messagerie fournissent l’accès aux données de leurs utilisateurs aux services de renseignement du pays.

    WhatsApp et d'autres applications de messagerie instantanée doivent fournir l'accès à leur contenu aux services de renseignement par mesure de sécurité, a déclaré Amber Rudd, ministre britannique de l'Intérieur.

    « Nous devons être sûrs que les plateformes des organisations comme WhatsApp et d'autres du même type ne servent pas aux terroristes pour communiquer en secret », a déclaré Mme Rudd, citée par les médias locaux.

    Elle a également exigé des entreprises de communication qu'elles assurent la sécurité la plus fiable qu'il soit contre la publication sur leurs sites de contenus à caractère terroriste.

    Cette déclaration a été faite après des communications selon lesquelles l'assaillant qui avait attaqué mercredi dernier les passants devant le parlement britannique aurait utilisé WhatsApp une minute avant de perpétrer son acte terroriste.

    Le 22 mars en milieu d'après-midi, un homme a foncé en voiture sur des piétons devant le parlement britannique, à Londres. L'attaque meurtrière a fait cinq morts dont l'assaillant et une quarantaine de blessés. L'organisation terroriste Daech a revendiqué cet attentat.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Attaque terroriste à Londres (27)

    Lire aussi:

    Les messages de WhatsApp peuvent être facilement lus par la CIA
    Messages autodestructifs: WhatsApp s'y met à son tour!
    Tags:
    attentat, services secrets, WhatsApp, Amber Rudd, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik