Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de CNN

    «Opposant russe empoisonné»: CNN pris en flagrant délit de mensonge

    © Flickr/ inazakira
    International
    URL courte
    19529

    Tombé dans le coma début février suite à une intoxication par une «substance inconnue», l'opposant russe Vladimir Kara-Mourza est à présent en bonne santé, mais pas pour la chaîne américaine CNN qui l’a placé de nouveau dans le coma, accusant le Kremlin d'avoir attenté à sa vie.

    Le journaliste et ancien vice-président du parti d'opposition russe PARNAS Vladimir Kara-Mourza va heureusement mieux, en dépit des attentes de la chaîne américaine CNN qui guette son décès pour imputer son meurtre au Kremlin.

    Dans un programme analytique Amanpour diffusé le 27 mars, la chaîne de télévision a placé l'activiste dans la liste des « critiques du Kremlin qui ont été contraints de garder le silence », affirmant qu'il avait été « empoisonné et demeurait dans le coma ».

    Cependant, le jour de la diffusion du programme, M. Kara-Mourza a lui-même publié sur Twitter des photos récentes de sa rencontre avec le sénateur John McCain.

    « Je suis honoré de rencontrer le sénateur McCain et le remercie pour son soutien et son opposition de principe à la dictature. À l'ère de la Realpolitik, c'est une rareté », a-t-il écrit.

    La gaffe de la chaîne a été repérée par le politologue Vladimir Kornilov qui a publié sur Facebook une capture d'écran prise au cours du programme.

    « Quel progrès! Les personnes dans le coma peuvent facilement rencontrer des sénateurs! Mais CNN ne produit pas de fakes, non? Tout cela, ce sont des fictions de Trump! », a ironisé l'expert, faisant allusion aux accusations répétées du président américain à l'encontre de la chaîne qui se lance régulièrement dans l'intox.

    Kara-Mourza, 35 ans, qui coordonne les activités en Russie du mouvement Open Russia de l'ex-oligarque Mikhaïl Khodorkovski, a été hospitalisé début février dans un état critique. Les médecins ont diagnostiqué « une intoxication par une substance inconnue ». Une source policière a alors indiqué à l'agence Sputnik qu'une enquête avait été ouverte. L'opposant avait déjà été hospitalisé en 2015 pour une défaillance rénale aiguë.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    119 heures des révélations gênantes sur CNN publiées!
    La Douma riposte à l’enquête US sur la chaîne RT et va examiner CNN
    CNN persiste, Trump aurait aidé des Russes à nuire à Clinton, le Kremlin réagit
    Tags:
    empoisonnement, CNN, Vladimir Kara-Mourza, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik