International
URL courte
23802
S'abonner

La Haute Cour de Londres a jugé que l'Ukraine n'avait pas présenté une défense «justifiable» ou appropriée pour ne pas rembourser trois milliards de dollars (2,76 mds EUR), prêtés par la Russie en 2013. Le juge a refusé de renvoyer l'affaire.

La Haute Cour de Londres, lors d'une réunion à la demande de la Russie sur l'examen de la poursuite contre l'Ukraine, a décidé que Kiev devait payer à Moscou la valeur nominale des euro-obligations d'un montant de trois milliards de dollars (2,76 mds EUR), ainsi que les intérêts courus, annonce le ministère russe des Finances dans un communiqué de presse.

Le document note que la Haute Cour « a reconnu que le défendeur n'avait pas présenté d'argument pour réfuter les allégations du demandeur prouvant la disponibilité de la dette sur les euro-obligations ».

L'Ukraine envisage de faire appel de cette décision et a accepté une suspension des procédures jusqu'à fin avril, selon le ministre ukrainien des Finances Alexandre Danilyuk.

L'affaire se concentre sur trois milliards de dollars que Moscou a prêtés à Kiev en décembre 2013 pendant la présidence de Viktor Ianoukovitch, qui a été évincé lors du coup d'État de l'Euromaïdan un an plus tard. Le prêt financier de la Russie à l'Ukraine a été effectué sous la forme d'euro-obligations règlementé par le droit anglais.

Après que l'Ukraine n'a pas remboursé la dette le 20 décembre 2015, la Russie a intenté un procès devant les tribunaux anglais.

Moscou a également offert à Kiev un plan d'allégement de cette dette, en vertu duquel il pourrait rembourser le montant en trois versements de un milliard de dollars (920 M EUR) pendant trois ans.

Cependant, l'Ukraine a refusé de payer, prétendant que l'argent était un crédit politique que le pays avait été contraint de prendre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Une cour de Kiev interdit le remboursement de la dette de 3 mds USD à la Russie
Les nouvelles ficelles de Kiev pour ne pas payer sa dette à la Russie
Dette ukrainienne: Berlin fait pression sur Kiev
Dette ukrainienne à la Russie: Kiev espère trouver une solution
Tags:
euro-obligations, dette ukrainienne, ministère russe des Finances, Londres, Moscou, Kiev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook