International
URL courte
21352
S'abonner

En se promenant sur le Malecon, le front de mer de la capitale cubaine, on tombe sur un drapeau de l’URSS qui flotte sur un bâtiment abritant le restaurant soviétique Nazdarovié, l’un de ses fondateurs et propriétaires Rolando Almirante a raconté à Sputnik comment l’idée lui était venue.

Le restaurant Nazdarovié qui n'est pas russe, mais soviétique se trouve au premier étage d'un bâtiment typique pour La Havane et vous plonge d'emblée dans une ambiance de l'époque de l'URSS grâce à de nombreuses affiches aux murs et à des poupées russes, a indiqué à Sputnik l'un des fondateurs et propriétaires de l'entreprise, Rolando Almirante.

Le restaurant soviétique Nazdarovié à la Havane
© Sputnik . Victor Sujov
Le restaurant soviétique "Nazdarovié" à la Havane

« Dans cette maison, dont les fenêtres donnent sur la mer, habitait l'un des trois auteurs de ce projet. Un jour, quand nous y étions réunis tous les trois, il nous a dit : "Je suis d'origine ukrainienne et je voudrais rendre hommage à mes ancêtres slaves. Que pouvons-nous faire dès maintenant ? Peut-être ouvrir un bar ?" Je lui ai répondu : "Pourquoi ne pas ouvrir un restaurant avec une cuisine russe, slave ? », s'est souvenu l'interlocuteur de l'agence.

Le restaurant soviétique Nazdarovié à La Havane
© Sputnik . Victor Sujov
Le restaurant soviétique "Nazdarovié" à La Havane

Et d'ajouter qu'à part cet homme aux origines ukrainiennes, les deux autres fondateurs du Nazdarovié avaient fait leurs études en Union soviétique, l'un à Lvov, l'autre à Moscou.

« Ce restaurant est une sorte de machine à remonter le temps qui rend hommage à l'alliance entre Cuba et l'URSS qui a duré plus de trente ans […]. Nous faisons appel à la mémoire des milliers de Cubains qui y ont fait leurs études et créé des familles, que ce soit en Russie ou dans d'autres républiques soviétiques », a expliqué Rolando.

Le Nazdarovié a reçu ses premiers clients le 22 août 2014 et est devenu avec le temps un restaurant à la mode fréquenté par diverses personnes, à commencer par des diplomates russes jusqu'aux tourismes venant dans la capitale cubaine de tous les coins du monde.

« Si vous êtes tentés par la possibilité de vous plonger dans l'atmosphère de l'URSS qui n'existe plus et de savourer des plats de la cuisine russe, ukrainienne ou biélorusse, soyez les bienvenus au restaurant soviétique Nazdarovié », a invité l'interlocuteur de Sputnik.

En règle générale, les Russes répondent : « Na zdarovié ! » aux remerciements après le repas. Cela signifie : « Que vous ayez une bonne santé ! ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie a annulé 90 % de la dette de Cuba envers l'URSS
Russie-Cuba: un partenariat inébranlable (Lavrov)
Cuba et la Russie redémarrent leur coopération stratégique, y compris militaire
Un «nouveau variant» du drapeau tricolore? Une bourde commise pendant les annonces de Castex ne passe pas inaperçue
Tags:
agence, restaurant, Sputnik, Rolando Almirante, Lvov, La Havane, Cuba, URSS, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook