Ecoutez Radio Sputnik
    Des combattants d'un bataillon nationaliste ukrainien prête serment

    Des militaires du bataillon nationaliste ukrainien Tornado condamnés pour torture

    © Sputnik. Evgeny Kotenko
    International
    URL courte
    6852252

    La justice ukrainienne a enfin prononcé un verdict à l’encontre de huit ex-combattants d’un bataillon nationaliste accusés de crimes contre l’humanité perpétrés sur le territoire de la région de Lougansk, cela en dépit de fortes pressions exercée sur le tribunal par des nationalistes.

    Le tribunal du quartier d'Obolon à Kiev a condamné huit anciens combattants du bataillon de nationalistes ukrainiens Tornado à des peines de prison allant de 8 à 11 ans, a annoncé vendredi le procureur militaire principal Anatoli Matios, ajoutant que quatre ex-militaires ont été condamnés avec sursis.

    « Le verdict contre les ex-militaires de Tornado qui avaient torturé des civils a été prononcé », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

    Le chef du bataillon, Rouslan Onichtchenko, a écopé de 11 ans de prison, son adjoint Nikolaï Tsoukoura, de 9,5 ans. Quatre ex-combattants ont été condamnés à cinq ans de prison avec sursis.

    Arrêtés en juin 2015, les combattants de Tornado ont été accusés d'avoir commis des crimes sur le territoire de la région de Lougansk entre décembre 2014 et juin 2015, notamment d'avoir créé un groupe criminel, de tortures, de viols, de meurtres et d'intimidation. En juillet 2015, le bataillon a été dissout par le ministre ukrainien de l'Intérieur.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le régiment néo-nazi Azov organise une conférence à Nantes
    Chef du bataillon Azov au Parlement européen: "soutien ouvert au fascisme"
    L'Onu demande à l'Ukraine de désarmer Pravyi sektor
    Tags:
    condamnation, crimes contre l'humanité, bataillon Tornado, Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik