Ecoutez Radio Sputnik
    Des femmes snipers venues d’Europe se battent aux côtés de Kiev dans le Donbass

    Des femmes snipers venues d’Europe se battent aux côtés de Kiev dans le Donbass

    © AFP 2019 ANATOLII STEPANOV
    International
    URL courte
    16683
    S'abonner

    Les services de renseignement de la République populaire de Lougansk (RPL) ont fait état de la détection d’unités de tireuses d’élite venues de certains pays européens pour combattre aux côtés de l’Ukraine.

    Les services secrets de la République populaire de Lougansk ont détecté dans le Donbass des unités de femmes snipers combattant du côté des forces de l'ordre ukrainiennes. Ces unités sont constituées de femmes venues de plusieurs pays européens, notamment la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, indique le représentant officiel de la milice populaire de la RPL Andreï Marochko.

    « Notre service de renseignement continue de faire état d'une intensification du nombre de mercenaires étrangers sur la ligne de contact, y compris des groupes de tireurs d'élite, qui sont dans la plupart des cas composés de femmes venues de la Lettonie, la Lituanie et la Pologne », a déclaré M. Marochko.

    Il a ajouté également que la situation s'aggravait dans la zone de responsabilité de la milice populaire de la RPL. Selon lui, les Forces armées ukrainiennes avaient auparavant transféré dans le Donbass un nouveau lot de matériel militaire comprenant entre autres des systèmes d'artillerie « Akatsiya », des véhicules blindés de transport de troupes et des chars.

    Il est à noter que le commandant adjoint du ministère de la Défense de la République populaire de Donetsk (RPD), Edouard Bassourine, avait également rapporté qu'une unité féminine du Secteur droit baptisée « Sorcières » était arrivée sur la zone de conflit. Selon lui, l'unité susmentionnée tire sur des zones résidentielles près de la ligne de contact.

    De plus, selon le commandant adjoint du ministère de la Défense de la RPD, les forces de l'ordre ukrainiennes ont tiré sur le territoire de la république plus de 500 mines et obus au cours de la dernière journée. Auparavant, il a été également signalé que Kiev avait envoyé un bataillon islamique dans le Donbass.

    Depuis le 29 janvier dernier, la situation sur la ligne de contact dans le Donbass s'est aggravée. Selon les chiffres du commandement opérationnel de la RPD, les 30 et 31 janvier, les militaires ukrainiens ont bombardé le territoire de la république 2 411 fois, faisant six morts et 13 blessés. De son côté, Kiev a reconnu que les militaires ukrainiens menaient une offensive dans le Donbass.

    Les autorités de Kiev ont lancé en avril 2014 une opération militaire contre les Républiques populaires de Donetsk (RPD) et de Lougansk (RPL) qui avaient proclamé leur indépendance suite au coup d'État de février 2014 en Ukraine. Selon les dernières données des Nations unies, ce conflit a d'ores et déjà fait plus de 10 000 morts.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Président de la RPD: «nous rompons tous les liens avec l'Ukraine»
    L’ancien président Ianoukovitch qualifié de «traître» dans le Donbass
    Un hélicoptère militaire ukrainien s’écrase dans le Donbass
    Donbass: depuis le blocus ferroviaire, plus aucune aide humanitaire
    «Le blocus du Donbass pourrait mener à une nouvelle escalade des tensions»
    Washington: le blocus du Donbass nuira aux accords de Minsk
    Tags:
    guerre civile, tireurs d'élite, services secrets, Secteur droit, Edouard Bassourine, Donbass, Donetsk, Lougansk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik