International
URL courte
22592
S'abonner

Après que le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a annulé sa visite prévue à Moscou à la suite de la frappe américaine en Syrie, le leader du parti britannique des Libéraux-démocrates a fermement critiqué le chef du Foreign Office en le qualifiant de «caniche de Washington».

Le leader du parti britannique des Libéraux-démocrates, Tim Farron, a traité le chef du ministère britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, de « caniche de Washington », informe Express.

M. Farron a critiqué en particulier M. Johnson pour sa décision d'annuler la visite de travail à Moscou après les nouvelles de la frappe de missiles américains contre la base aérienne syrienne.

« Notre gouvernement suit toujours aveuglément tous les ordres de la Maison-Blanche de Trump. Boris s'est avéré'être un caniche de Washington, ayant son agenda rédigé Outre-Atlantique. C'est très honteux lorsque même Trump vous qualifie de bouffon  », a lancé M. Farron.

Le 8 avril, le ministère britannique des Affaires étrangères a annoncé que la visite de Boris Johnson en Russie, programmée pour le 10 avril, avait été annulée sans qu'une nouvelle date ne soit communiquée. Le chef de la diplomatie a fait savoir qu'à l'heure actuelle la préparation de la rencontre des « partenaires » du G7 pour discuter des mesures à prendre à l'égard de la Syrie était prioritaire.

Le ministère russe des Affaires étrangères a noté dans son commentaire de l'annulation de la visite que depuis longtemps la stabilité et l'esprit de suite avaient cessé d'être la carte de visite de la politique extérieure occidentale.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Boris Johnson annule sa visite à Moscou, une «grave erreur» selon le parlement russe
Ayant d’autres priorités, Boris Johnson annule sa visite à Moscou
Et le vainqueur du concours de caricatures sur Boris Johnson est…
Boris Johnson se rendra en visite à Moscou
Tags:
diplomatie, Foreign Office, Boris Johnson, Tim Farron, Washington, Moscou, Russie, Royaume-Uni, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook