Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine: la situation en Syrie rappelle le début de l'opération US en Irak en 2003

    © Sputnik . Alexey Nikolski
    International
    URL courte
    53602
    S'abonner

    Selon Vladimir Poutine, le scandale autour de l'attaque chimique en Syrie imputée par l'opposition syrienne et les USA à Damas rappelle les événements qui ont précédé le lancement de la campagne militaire en Irak en 2003.

    Le terrorisme est la menace principale pour la sécurité globale et les pays peuvent l'écarter s'ils agissent de concert, a déclaré mardi à Moscou le Président russe Vladimir Poutine à l'issue d'entretiens avec son homologue italien Sergio Mattarella, en visite officielle en Russie.

    « Nous avons évoqué des problèmes mondiaux et régionaux. Nous avons noté que la menace principale pour la sécurité globale est le terrorisme qu'on peut éradiquer seulement par des efforts conjoints de la communauté internationale », a indiqué le Président russe.

    Selon le chef de l'État russe, la lutte contre le terrorisme et notamment la situation en Syrie ont été au centre des entretiens russo-italiens.

    « La situation en Syrie me rappelle les événements de 2003. A l'époque, les représentants des États-Unis ont présenté des prétendues armes chimiques, qu'ils auraient découvertes en Irak, lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu. Ensuite ils ont lancé une campagne militaire en Irak qui a ruiné le pays, entraîné la montée de la menace terroriste et l'entrée de Daech sur la scène internationale », a noté M. Poutine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Explosions en Égypte: Poutine appelle à éradiquer ensemble le terrorisme
    Poutine: la Russie et l’Europe doivent «s’unir dans la lutte contre le terrorisme»
    Tags:
    lutte antiterroriste, terrorisme, Sergio Mattarella, Vladimir Poutine, Italie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik