Ecoutez Radio Sputnik
    Le non à l'Otan au Monténégro (archives)

    Trump approuve l’adhésion du Monténégro à l’Otan, l’opposition réclame un référendum

    © AFP 2018 Savo Prelevic
    International
    URL courte
    11110

    Le Monténégro, dont les deux tiers de la population s’opposent à son adhésion à l’Otan, pourrait adhérer à l’Alliance fin mai, lors du sommet du bloc à Bruxelles, a déclaré à Sputnik Nebojsa Medojevic, leader du Mouvement pour des changements dans le pays.

    Le Président américain Donald Trump a signé un protocole d'adhésion du Monténégro à l'Otan, et fin mai, lors du sommet bruxellois de l'Alliance, ce pays balkanique pourrait être admis dans ce bloc, alors que l'opposition monténégrine y est opposée et réclame un référendum sur cette question cruciale sans annoncer pour le moment d'actions de protestation concrètes.

    « En attendant, l'opposition ne comprend pas s'il s'agit de la poursuite de la politique d'interventionnisme et de diktat par la force ou de quelques ententes informelles entre la Russie et les États-Unis sur la répartition des zones d'influence dans les Balkans », a confié à Sputnik Nebojsa Medojevic, leader du Mouvement pour des changements faisant partie du Front démocratique qui est le plus grand bloc d'opposition dans le pays.

    Et d'expliquer que pour cette raison, il était encore trop tôt pour tirer des conclusions et dresser un plan d'action.

    « Quoi qu'il en soit, le Front démocratique a estimé et estime toujours qu'un référendum est parfaitement nécessaire sur la question de l'adhésion du Monténégro à l'Otan », a souligné l'homme politique, rappelant que les deux tiers de la population du pays y étaient opposés.

    Selon lui, le Front démocratique poursuivra sa lutte en faveur d'un référendum, et le Mouvement pour des changements soutient cette approche, bien qu'il soit somme toute favorable à l'adhésion du Monténégro à l'Otan.

    « Je tiens à prévenir nos partenaires politiques en Occident que l'adoption d'une décision aussi importante par le parlement monténégrin serait une erreur. […] Dans le contexte de la paralysie politique, ce serait une violation de la volonté démocratiquement exprimée par les citoyens. Une telle décision serait tout simplement illégale », a relevé M. Medojevic.

    Et d'ajouter que le Monténégro se trouvait à présent dans une profonde crise politique et que son parlement, boycotté par l'opposition, ne fonctionnait pratiquement plus.

    « Si une majorité parlementaire approuve l'adhésion du pays à l'Otan, l'autre majorité sera en droit de prendre une décision légitime sur la sortie du Monténégro de l'Alliance. Après le Brexit, il ne reste plus de thèmes tabous », a résumé M. Medojevic.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Au Monténégro, il est difficile de rendre hommage aux victimes de l’agression de l’Otan
    Les accusations de coup d'État fomenté au Monténégro sont «tirées par les cheveux»
    L’administration Trump serait favorable à l’adhésion du Monténégro à l'Otan
    Tags:
    gouvernement, parlement, adhésion, opposition, référendum, Sputnik, OTAN, Nebojsa Medojevic, Donald Trump, Monténégro, Occident, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik