Ecoutez Radio Sputnik
    Le mémorial consacré aux victimes du 11 septembre

    11-septembre: plainte contre des sociétés saoudiennes aux USA

    © AFP 2017 Julio Cortez
    International
    URL courte
    11725140

    Accusées d’avoir « soutenu et encouragé » l’attentat du 11 septembre 2001, deux banques et des sociétés saoudiennes liées à la famille d’Oussama ben Laden font face à des poursuites, et se voient réclamer 4,2 milliards de dollars.

    Un groupe américain de compagnies d'assurance a attaqué en justice une dizaine d'établissements saoudiens, y compris deux banques et des entreprises liées à la famille d'Oussama ben Laden, leur réclamant 4,2 milliards de dollars, annonce l'agence Reuters.

    Ces établissements sont accusés d'avoir « soutenu et encouragé » les attentats par une variété d'« activités à l'appui d'Al-Qaïda » au fil des années précédant la tragédie du 9/11.

    « Sans l'assistance fournie par les défendeurs », stipule le message des compagnies d'assurance, « Al-Qaïda n'aurait pas pu planifier, coordonner et exécuter avec succès les attentats du 11 septembre, qui étaient le résultat prévisible et escompté de leur soutien matériel et de leur parrainage d'Al-Qaïda ».

    Le Congrès des États-Unis a ratifié en septembre 2016, en dépit du véto de Barack Obama, la loi Jasta (« Justice Against Sponsors of Terrorism Act ») autorisant les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à engager des poursuites pour réclamer des dommages au royaume wahhabite.

    Le 1er octobre 2016, l'Américaine Stephanie Ross DeSimone, qui a perdu son mari dans l'attaque du 11 septembre 2001, est devenue la première personne à intenter des poursuites judiciaires contre l'Arabie saoudite depuis l'adoption de la loi. Depuis lors, des centaines de familles de victimes des attentats du 11 septembre 2001 ont suivi son exemple.

    L'Arabie saoudite est depuis longtemps soupçonné d'avoir apporté un soutien aux pirates de l'air ayant perpétré les attentats contre les tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone, qui a fait près de 3 000 morts. Riyad rejette ces suspicions. Quinze des 19 pirates de l'air étaient saoudiens.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Attentats du 11 septembre: 800 proches des victimes intentent un procès contre Riyad
    Les pays du Golfe s'élèvent contre la loi US sur le 11 septembre
    11 septembre: les tours-jumelles détruites par une explosion contrôlée?
    Tags:
    attentats du 11 septembre 2001, poursuites, Arabie Saoudite, États-Unis, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik