Ecoutez Radio Sputnik
    Air China

    Air China suspend des vols entre Pékin et Pyongyang

    © REUTERS / Aly Song
    International
    URL courte
    11616
    S'abonner

    Étant la seule compagnie à opérer des vols réguliers vers la Corée du Nord, outre la compagnie nationale nord-coréenne, Air China a pris la décision de suspendre certains vols entre Pékin et Pyongyang.

    La compagnie nationale chinoise Air China a annoncé l'interruption de certains de ses vols à destination de Pyongyang à compter de lundi, selon la chaîne de télévision publique CCTV.

    Initialement, la chaîne CCTV avait signalé que tous les vols étaient concernés, mais Air China a démenti ces informations par la suite.

    « Air China n'a pas interrompu le fonctionnement de la route Pékin-Pyongyang, mais a suspendu temporairement certains vols à cause de la faible demande. »

    La compagnie a indiqué que la décision était liée au faible volume de passagers, les avions étant parfois vides, d'après un représentant de son service de communication.

    La liaison Pékin-Pyongyang est assurée par Air China depuis 2008. Habituellement, les vols aller-retour à partir de Pékin ont lieu trois fois par semaine : les lundi, mercredi et vendredi.

    La suspension des vols survient alors que les tensions se sont accrues non seulement entre la Corée du Nord et les États-Unis, mais aussi entre Pyongyang et ses voisins.

    Précédemment, le Conseil de sécurité nationale américain avait présenté au Président Donald Trump un rapport sur les réactions possibles des États-Unis à la menace nucléaire émanant de Pyongyang comprenant, entre autres, la possibilité de déployer l'arme nucléaire en Corée du Sud. Jeudi, la chaîne de télévision NBC, citant une source au sein du renseignement américain, a déclaré que Washington était prêt à effectuer une « frappe préventive par des moyens conventionnels » contre la Corée du Nord.

    En réponse, l'état-major nord-coréen a menacé de porter une frappe préventive contre les bases militaires américaines au Japon et en Corée du Sud et contre la résidence présidentielle à Séoul si les États-Unis tentent de recourir à la force.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Qu'arriverait-il si les USA frappaient la Corée du Nord?
    «Personne ne sortira vainqueur» d'un conflit en Corée du Nord, selon Pékin
    «Nous irons en guerre»: la Corée du Nord répond aux menaces des États-Unis
    Corée du Nord: les USA préparent une frappe préventive en cas de test nucléaire
    Tags:
    suspension, vols, Air China, Pyongyang, Corée du Nord, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik