Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires nord-coréens

    Les dates les plus probables d’un essai nucléaire nord-coréen

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    11143

    Pyongyang pourrait tester des missiles nucléaires le 15 ou le 25 avril, à l'occasion de ses fêtes nationales, estime l'ambassadeur russe en Corée du Nord. Il est dans la tradition des régimes communistes de procéder à ce genre de mesures en les faisant coïncider avec des dates anniversaires.

    Il est très probable que la Corée du Nord teste ses missiles nucléaires à l'occasion des fêtes nationales du 15 ou du 25 avril, a indiqué l'ambassadeur de Russie à Pyongyang Alexandre Matsegora à la chaîne Rossiya-24.

    « Il y a un certain temps, un nouveau moteur de fusée a été testé. Kim Jong-un a dit que le monde saurait bientôt quelle est l'importance de la création d'un nouveau moteur de fusée. On peut donc dire de manière quasi-certaine que les Coréens s'apprêtent à montrer leurs acquis en matière de missiles », a déclaré le diplomate.

    Pyongyang tentera de faire coïncider l'essai avec une fête nationale. Par exemple, le 15 avril est le Jour du Soleil en Corée du Nord, célébré en l'honneur de la naissance du « dirigeant suprême » et « éternel président » Kim Il-sung, fondateur de l'idéologie du Juche. Le 25 avril marque le 85e anniversaire de la fondation de l'Armée populaire nord-coréenne.

    Le ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida a lui aussi déclaré que Pyongyang pouvait entreprendre des démarches actives en avril.

    Samedi, des unités militaires ont défilé à Pyongyang dans le cadre d'une démonstration de force du régime nord-coréen à l'occasion du 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la Corée du Nord Kim Il-sung, alors qu'un porte-avions américain faisait route vers la péninsule coréenne. Les tensions montent entre Washington et Pyongyang depuis plusieurs mois, la Corée du Nord développant son programme nucléaire malgré les menaces du président américain Donald Trump qui promet de « traiter » le « problème » nord-coréen.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Qu'arriverait-il si les USA frappaient la Corée du Nord?
    Washington redoute plus les cyberattaques de Pyongyang qu'une frappe nucléaire
    «Nous irons en guerre»: la Corée du Nord répond aux menaces des États-Unis
    «Personne ne sortira vainqueur» d'un conflit en Corée du Nord, selon Pékin
    Tags:
    nucléaire, nucléaire coréen, Alexandre Matsegora, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik