12:21 09 2019
      Pyongyang

      Pyongyang qualifie de chantage la politique US à son égard

      © Sputnik . Ilya Pitalev
      International
      303

      La Corée du Nord est déterminée à accroître sa capacité à mener des frappes préventives nucléaires jusqu’à ce que les États-Unis cessent leur « chantage nucléaire », a déclaré aux journalistes russes le ministre nord-coréen Kim Yeong-ho.

      Face au déploiement d'un groupe aéronaval américain au large de son littoral et à la montée des tensions autour de son programme nucléaire et balistique, Pyongyang se déclare prêt à poursuivre ses recherches nucléaires.

      « Depuis les années 1950, les États-Unis nous menacent et exercent un chantage contre notre pays via les armes nucléaires, l'administration Bush nous a qualifié d'axe du mal, a annoncé que sa politique publique consistait à refuser de reconnaître notre régime, et a inclut notre pays dans la liste des installations susceptibles de recevoir des frappes préventives nucléaires », a déclaré un responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères Kim Yeong-ho.

      « Actuellement, les États-Unis et la Corée du Sud effectuent des exercices conjoints déployant des bombardiers et un porte-avions dans un scenario de guerre nucléaire, répétant de facto une attaque contre notre pays. Nous avons déclaré à plusieurs reprises que tant que les États-Unis et ses alliés continuent le chantage nucléaire, que le battage médiatique avec les manœuvres militaires se poursuivent, nous continuerons d'accroître nos capacités d'auto-défense et de développer notre capacité à une frappe préventive par des forces nucléaires », a déclaré le diplomate nord-coréen.

      Selon lui, les « leçons de la Yougoslavie, de l'Irak et de la Lybie, la frappe américaine récente sur la Syrie démontrent dans les faits que seul le pouvoir de dissuasion contribue à la protection de la souveraineté et du droit à l'existence du pays ».

      Précédemment, le Conseil de sécurité nationale américain avait présenté au Président Donald Trump un rapport sur les réactions possibles des États-Unis à la menace nucléaire émanant de Pyongyang comprenant, entre autres, la possibilité d'un déploiement de l'arme nucléaire en Corée du Sud.

      Jeudi, la chaîne de télévision NBC, citant une source dans le renseignement américain, a déclaré que Washington était prêt à effectuer une « frappe préventive par des moyens conventionnels » contre la Corée du Nord. Deux navires de combat américains, équipés des missiles de croisière Tomahawk, sont déployés actuellement dans la région de la péninsule coréenne, annonce la chaîne, précisant que l'un d'eux se trouve à environ 300 miles nautiques du site présumé du prochain essai nucléaire nord-coréen.

      Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

      La Corée du Nord réagit à l'échec de son tir de missile
      Tir de missile en Corée du Nord: Séoul promet une «riposte décisive»
      Quand les USA envisageaient de reconnaître la Corée du Nord puissance nucléaire
      La Corée du Nord répondra à une «attaque nucléaire par une attaque nucléaire»
      Corée du Nord, Corée du Sud