International
URL courte
491612
S'abonner

Le jour du référendum sur le renforcement des pouvoirs présidentiels en Turquie, Recep Tayyip Erdogan, victorieux, a évoqué la possibilité de rétablir la peine capitale dans le pays. Il a notamment promis d'examiner la question avec son Premier ministre et l'opposition et si nécessaire de convoquer un nouveau référendum.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a promis ce dimanche de discuter du rétablissement de la peine de mort avec son Premier ministre Binali Yildirim et avec l'opposition et a évoqué la possibilité de soumettre cette question à un nouveau référendum, rapportent les médias.

Entouré de la foule scandant « peine de mort », le dirigeant turc a répondu : « Ceux qui nous menaçaient avec un bâton ont reçu la réponse par la voie des urnes. Il nous reste beaucoup à faire. Je discuterai bientôt avec le chef du gouvernement au sujet de la peine du mort ».

Et d'ajouter qu'il allait également en discuter avec l'opposition. Or, si cette dernière ne soutient pas le rétablissement de la peine de mort, l'État turc organisera un nouveau référendum.

Le débat sur le rétablissement de la peine de mort en Turquie a refait surface suite à la tentative de putsch du 15 juillet 2016, suscitant l'ire des pays occidentaux. Recep Tayyip Erdogan a pourtant annoncé à plusieurs reprises que la peine capitale pour les auteurs du putsch incarnait la volonté de son peuple.

La peine de mort a été appliquée pour la dernière fois en Turquie en 1984. Le pays a introduit des amendements à sa Constitution abolissant la peine de mort en 2004.

Ces propos de Recep Tayyip Erdogan interviennent le jour du référendum constitutionnel sur le renforcement des pouvoirs présidentiels. À l'issue du dépouillement de près de 99 % des bulletins de vote, le camp du « oui » aux amendements constitutionnels arrive en tête avec 51% des suffrages. Recep Tayyip Erdogan a déjà proclamé dimanche sa victoire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Turquie: Erdogan veut un référendum sur la peine de mort
Peine de mort confirmée pour le milliardaire iranien Babak Zanjani
Selon Erdogan, l’Europe pourrait elle aussi réintroduire la peine de mort
Tags:
peine de mort, référendum, Binali Yildirim, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook