Ecoutez Radio Sputnik
    Espionnage. Image d'illustration

    Pologne: les noms des agents secrets sont désormais dans le domaine public

    © Fotolia/ Serkat Photography
    International
    URL courte
    8716

    Les noms de près d'un millier d'agents secrets polonais de la République populaire de Pologne (PRL) ont été déclassifiés par l'Institut de la mémoire nationale (IPN). Une mesure controversée qui doit éclairer le passé communiste du pays.

    Suite à une loi qui vise à faire la lumière sur les crimes commis contre le peuple polonais, l'Institut de la mémoire nationale (IPN) a déclassifié les noms de près d'un millier d'agents secrets de la République populaire de Pologne (PRL), annonce le quotidien polonais Gazeta Wyborcza.

    « Les noms de près d'un millier officiers et des agents de renseignement du PRL sont disponibles sur le site du IPN. Les services du renseignement étrangers, sans se lever de la table, peuvent identifier nos espions, puis retrouver leurs contacts à l'étranger », écrit le quotidien.

    Le catalogue confirme notamment que Mariusz Kazana, le chef du protocole diplomatique du ministère polonais des Affaires étrangères qui est mort dans un accident d'avion près de Smolensk était un agent du renseignement soviétique. Un autre agent, Iaroslav Skonechke, a activement œuvré en vue de l'adhésion de la Pologne à l'Otan et travaille désormais dans les structures de l'Alliance.

    « C'est un scandale incroyable, la plupart de ces personnes sont encore vivantes, leurs contacts sont dévoilés. La Pologne les a livrés » fustige l'ancien responsable du renseignement polonais cité par le quotidien.

    Il est à noter que non seulement leurs noms sont dévoilés, mais aussi ceux sous lesquels ils ont agi en tant qu'« agents d'infiltration » ou « clandestins ». En outre, le quotidien précise que parmi ces agents figurent des individus qui sont nés dans les années 70, ce qui veut dire qu'ils étaient en service durant la période postsoviétique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Un car polonais pris pour cible en Ukraine
    Le renseignement US est le principal perdant des contre-sanctions diplomatiques russes
    Selon un ancien officier du renseignement russe, l'Otan voulait démembrer la Russie
    Tags:
    Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik