Ecoutez Radio Sputnik
    Le parlement britannique

    Le parlement britannique sera dissout le 3 mai

    © REUTERS/ Neil Hall
    International
    URL courte
    0 70

    Pour procéder au Brexit, Londres a besoin d’un nouveau parlement. Les parlementaires du pays devraient donner mercredi leur feu vert à la tenue de législatives anticipées. Cela signifie qu’ils devront quitter leurs sièges dès le mois de mai.

    Le parlement britannique sera dissout le 3 mai, 25 jours avant la tenue des élections législatives anticipées qui pourraient renforcer le camp conservateur avant les échéances cruciales du Brexit, a annoncé mardi David Lidington, le président de la Chambre des communes.

    « On peut s'attendre à la dissolution du parlement dans la nuit du 2 au 3 mai », a indiqué M. Lidington.

    Selon les experts, les députés voteront en faveur de l'initiative de Theresa May. Les chefs des partis d'opposition ont déjà salué l'idée de tenir un scrutin anticipé.

    Le Premier ministre britannique a souhaité organiser le vote anticipé le 8 juin dans un souci de stabilité et d'unité en vue des deux années de négociations à venir sur le Brexit.

    Mais la chef du gouvernement conservateur doit encore obtenir l'aval du parlement à la majorité des deux tiers. La Chambre des communes dispose de l'essentiel des pouvoirs du parlement : elle est à l'initiative des lois et approuve toute dépense ou impôt.

    Les prochaines législatives n'étaient prévues que pour 2020. En mars, Downing Street affirmait qu'il n'y aurait pas d'élections anticipées.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Et Theresa May signa la lettre du Brexit... Twitter explose en blagues
    Y a-t-il une vie après le Brexit?
    Le parlement britannique donne son feu vert au Brexit
    Tags:
    dissolution, parlement britannique, David Lidington, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik