Ecoutez Radio Sputnik
    Convoqué par le parquet polonais, Tusk dénonce une «campagne politique» contre lui

    Convoqué par le parquet polonais, Tusk dénonce une «campagne politique» contre lui

    © REUTERS / Yves Herman
    International
    URL courte
    6105

    Interrogé ce mercredi en tant que témoin dans le cadre d'une enquête visant deux généraux, anciens chefs du contre-espionnage militaire, Donald Tusk a dénoncé l’intervention des «émotions politiques» dans l’enquête.

    Donald Tusk, actuel président du Conseil européen et Premier ministre polonais de 2007 à 2014, a affirmé ce mercredi que sa convocation par la justice polonaise avait des motifs politiques.

    « Je ferais une exception en Pologne si je disais que tout se fait dans l'honnêteté et sans émotions politiques. Je n'ai aucun doute qu'il s'agit là d'un élément d'une campagne politique. Les auteurs ne le dissimulent même pas », a-t-il déclaré devant les journalistes.

    Ce 19 avril, à Varsovie, le responsable européen doit être interrogé comme témoin dans le cadre d'une enquête visant deux généraux, anciens chefs du contre-espionnage militaire. La justice polonaise reproche aux responsables militaires d'avoir collaboré avec le Service fédéral de sécurité russe (FSB) sans l'accord des autorités du pays, ce qui constitue un crime passible de 3 ans de prison.

    Réélu sans le soutien de la Pologne, Donald Tusk, ancien Premier ministre libéral, avait déjà été convoqué dans cette affaire à la mi-mars, mais n'avait pu se rendre à Varsovie en raison d'obligations au Parlement européen.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Donald Tusk sur le Brexit: «C’est mon premier divorce et j’espère le dernier»
    Sommet UE: Tusk réélu, la Pologne furieuse pose un ultimatum
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    Tags:
    enquête, Donald Tusk, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik