International
URL courte
9370
S'abonner

Pour protéger leurs avions de guerre contre de nouvelles frappes des États-Unis et de sa coalition militaire, les autorités syriennes ont décidé de les déplacer vers la base aérienne russe de Hmeimim, dans la province de Lattaquié.

Suite à l'attaque américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat, le gouvernement du pays a pris la décision de déplacer ses chasseurs vers la base aérienne russe de Hmeimim qui se trouve dans la province de Lattaquié.

Selon le communiqué officiel, le gouvernement syrien estime que cette mesure poussera les États-Unis et la coalition qu'ils dirigent à s'abstenir de frappes sur la base russe.

« Ainsi Bachar el-Assad cherche la protection du Kremlin », a commenté ce pas un journaliste de CNN.

Auparavant, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov avait déclaré que les systèmes antiaériens russes protégeaient 24 heures sur 24 la base navale de Tartous et l'aérodrome de Hmeimim.

Dans la nuit du 6 au 7 avril, les États-Unis ont lancé 59 missiles de croisière Tomahawk sur la base aérienne syrienne de Shayrat, indiquant agir en représailles à l'attaque chimique de Khan Cheikhoun. Selon Damas, l'attaque a fait dix victimes parmi les militaires et neuf morts parmi les civils, causant également d'importantes destructions sur le site.

Aucune preuve de la présence de substances toxiques sur la base de Shayrat n'a cependant été présentée à la communauté internationale.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Tags:
chasseur, Shayrat, Hmeimim, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook