Ecoutez Radio Sputnik
    François Fillon

    Moscou prêt à participer au projet de coalition antiterroriste proposé par Fillon

    © AP Photo/ Claude Paris
    International
    URL courte
    191844176

    Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a appelé début avril à créer une coalition internationale avec la participation de la Russie pour combattre le terrorisme islamique. Les autorités russes saluent cette idée.

    La Russie partage l'opinion de François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle française, sur la nécessité de créer une coalition antiterroriste internationale, a déclaré vendredi Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe. 

    « Cela correspond en grande partie à la position de Moscou. Je viens d'apprendre que les membres du Conseil de sécurité russe, réunis vendredi, ont souligné que la coopération internationale était le seul moyen de combattre efficacement le terrorisme », a indiqué M. Peskov devant les journalistes.

    Se prononçant après l'attentat du 20 avril visant des policiers à Paris, François Fillon a déclaré que la construction d'une coalition internationale avec la participation de la Russie et des États-Unis, serait la priorité de son mandat s'il est élu.

    François Fillon avait déjà estimé le 4 avril, lors du premier grand débat réunissant les 11 candidats en lice, que la France pouvait initier la création d'une alliance avec la participation de la Russie et des États-Unis, qui luttera contre les islamistes radicaux et notamment contre le groupe terroriste Daech.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Fillon appelle à créer une alliance antiterroriste avec Moscou
    Tags:
    lutte antiterroriste, coalition, François Fillon, Dmitri Peskov, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik