Ecoutez Radio Sputnik
    La Syrie aspire à la paix, malgré l’agressivité des pays voisins

    La Syrie aspire à la paix, malgré l'agressivité des pays voisins

    © REUTERS/ Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    15966240

    Bien que la Syrie ne veuille de conflits avec personne, certains pays voisins sont hostiles à son égard, estime l'ambassadeur syrien en Russie, Riyad Haddad.

    Malgré le fait que la Syrie aspire en premier lieu à la paix, certain pays de la région continuent leur politique agressive envers elle, a constaté l'ambassadeur de Syrie en Russie, Riyad Haddad.

    « En ce qui concerne nos relations avec les pays voisins, nous sommes un État pacifique, et nous n'avons pas l'intention de mener des agressions contre qui que ce soit » , a déclaré l'ambassadeur lors d'une table ronde au Conseil de la Fédération le vendredi 21 avril à Moscou.

    Dans le même temps, il a énuméré les pays qui ne partagent pas ce point de vue pacifique.

    « Mais il y a certains pays voisins comme la Turquie et la Jordanie qui sont hostiles à l'égard de mon pays. D'autre pays comme l'Arabie saoudite et le Qatar doivent changer leur politique envers la Syrie », a-t-il ajouté.

    Le conflit armé en Syrie dure depuis mars 2011 et a fait selon l'Onu plus de 300 000 morts. Pourtant, dans une récente interview à Sputnik, le Président syrien Bachar el-Assad a souligné que les données de l'Onu n'étaient pas exactes, l'organisation ne disposant pas de moyens appropriés pour décompter le nombre de victimes en Syrie. Il a également indiqué que l'Occident surestimait délibérément le nombre de victimes du conflit pour l'invoquer comme un « prétexte humanitaire » permettant d'envahir le pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Tags:
    Riad Haddad, Bachar el-Assad, Qatar, Arabie Saoudite, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik