Ecoutez Radio Sputnik
    Déploiement d'une batterie THAAD en Corée du Sud

    La Corée du Sud remet aux USA un terrain pour des missiles THAAD

    © REUTERS/ Kim Joon-beom/Yonhap
    International
    URL courte
    41835316

    Les États-Unis ont reçu un terrain de 300.000 mètres carrés dans le nord-est de la Corée du Sud où ils entendent déployer une batterie de missiles intercepteurs THAAD.

    La Corée du Sud a mis à la disposition des États-Unis un terrain dans la province de Gyeongsang du Nord (nord-est), destiné à accueillir en mai prochain un élément du bouclier antimissile américain, ont annoncé vendredi les ministères sud-coréens des Affaires étrangères et de la Défense.

    « Le ministère sud-coréen de la Défense et le commandement des troupes américaines en Corée du Sud ont demandé le 19 avril au Comité pour l'accord sur le statut des forces américaines en Corée (SOFA) d'autoriser la remise d'un terrain. Le comité a donné son feu vert le 20 avril. La procédure de remise du territoire aux troupes américaines a ainsi été achevée », a indiqué le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

    Il s'agit d'un terrain d'une superficie totale de 300 000 mètres carrés. Tous les éléments de la batterie — un radar, des rampes de lancement, un poste de commandement et des équipements supplémentaires — sont déjà arrivés en Corée du Sud.

    Selon les experts locaux, cela met un point final aux discussions sur la possibilité de déploiement de missiles antimissiles américains sur le sol sud-coréen.

    Certaines forces politiques et candidats à la présidence sud-coréenne appellent à examiner la question sans hâte et même à la léguer au prochain gouvernement qui pourrait être moins optimiste quant à l'apparition d'éléments du bouclier antimissile américain en Corée. Les autorités sud-coréennes ont accéléré la procédure compte tenu de la possible victoire d'un candidat anti-américain lors de la présidentielle programmée le 9 mai.

    À présent, il ne reste qu'à évaluer les conséquences écologiques de cette décision, ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps. Séoul et Washington souhaitent achever l'installation des missiles au plus vite, la justifiant par une menace émanant de la Corée du Nord.

    Pékin et Moscou se sont antérieurement prononcés contre la mise en place d'un élément du bouclier antimissile américain en Corée du Sud, qualifiant la « menace nord-coréenne » de prétexte pour créer un réseau de défense antimissile autour de la Russie et de la Chine. Pékin a adopté des sanctions économiques contre Séoul et pourrait les durcir en cas de déploiement de la batterie THAAD.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Bouclier antimissile US en Corée du Sud? Un conseiller de Trump confirme
    Washington ne renonce pas à son bouclier antimissile en Corée du Sud
    Les États-Unis vont déployer des drones en Corée du Sud
    Tags:
    bouclier antimissile, système antimissile THAAD, États-Unis, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik