International
URL courte
8123
S'abonner

Plusieurs milliers de migrants arrivés en Allemagne d'Afghanistan ont avoué avoir eu des liens avec les Talibans, relate l'hebdomadaire d'investigation Spiegel.

Les anciens Talibans se sentent curieusement plus à l'aise en Allemagne qu'en Afghanistan. Selon l'hebdomadaire Spiegel, les réfugiés afghans arrivant en Allemagne indiquent souvent qu'ils avaient eu des liens avec les Talibans lors d'entretiens avec les officiels chargés des questions d'accueil.

Les migrants estiment que cette manière de se présenter accroît leurs chances de recevoir l'asile en Allemagne dont les autorités s'abstiendraient d'expulser les personnes liées aux Talibans du fait qu'elles pourraient être condamnées à la peine de mort dans leur pays natal, explique le magazine.

Toujours d'après le Spiegel, ces informations ont été remises aux organes de sécurité nationale par l'Office fédéral pour l'immigration et les réfugiés (BAMF). À l'heure actuelle, le parquet fédéral allemand enquêtent sur plus de 70 cas liés à ce dossier, alors que sept ressortissants afghans se trouvent en détention provisoire.

Les Afghans représentent 20 % des migrants entrés en Europe en 2015, soit le deuxième groupe de réfugiés par importance, derrière les Syriens.

Fin 2016, 34 demandeurs d'asile afghans ont été expulsés d'Allemagne après avoir vu leur demande rejetée. Il s'agissait alors des premières expulsions après l'accord conclu entre les deux pays au mois d'octobre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les prisons allemandes surpeuplées à cause des réfugiés
360.000 euros par an pour un réfugié en Allemagne? Un «chiffre fantaisiste»
Pour la majorité des Allemands, les réfugiés sont le plus gros problème
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Tags:
accueil, asile, réfugiés, talibans, Office fédéral allemand des migrations et des réfugiés (BAMF), Afghanistan, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook