Ecoutez Radio Sputnik
    Onu

    Expert de l’Onu: deux aspects distinguent Daech d’Al-Qaïda

    © REUTERS / Mike Segar
    International
    URL courte
    13102
    S'abonner

    Les terroristes de la nébuleuse Al-Qaïda et du groupe terroriste Daech se ressemblent au premier regard, mais il y a aussi des différences, d’après l’expert du Conseil de sécurité de l’Onu Hans-Jakob Schindler.

    Le groupe terroriste Daech, considéré actuellement comme l'ennemi N°1 par la communauté internationale, et le réseau terroriste Al-Qaïda, qui a aussi organisé de nombreux attentats meurtriers, se distinguent par leurs dirigeants et leurs plans d'action, a déclaré mercredi Hans-Jakob Schindler, chef du groupe de suivi pour Daech auprès du Conseil de sécurité de l'Onu.

    « Le premier point de divergence est leur direction : Ayman al-Zawahiri contre Abou Bakr al-Baghdadi. Le second est le plan d'action. Al-Qaïda entend créer un califat mondial, c'est un point idéologique évoqué par Oussama ben Laden. Mais Daech compte le mettre en place tout de suite, alors que ben Laden disait que cette mission devait être accomplie par la génération future », a indiqué M. Schindler.

    À part cela, il n'y a presque pas de différence du point de vue idéologique entre Al-Qaïda et Daech, d'après l'expert.

    Le vice-Président irakien Iyad Allaoui avait antérieurement déclaré que Daech et Al-Qaïda menait des négociations en vue de former une alliance.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les chefs de Daech et leurs familles fuient Raqqa pour Deir ez-Zor
    Tags:
    idéologie, terrorisme, Conseil de sécurité de l'Onu, Al-Qaïda, Etat islamique, Hans-Jakob Schindler, Ayman al-Zawahiri, Abou Bakr al-Baghdadi
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik