Ecoutez Radio Sputnik
    Anti-thaad

    Pour les locaux, «le THAAD, c’est le Sewol qui fait naufrage avec tous les Sud-Coréens»

    © AFP 2019 YONHAP
    International
    URL courte
    0 210

    Suite à la livraison des premiers éléments du bouclier antimissile américain en Corée du Sud, de nombreux habitants de Seongju sont descendus dans les rues pour protester contre son déploiement, redoutant les retombées écologiques et le regain des tensions dans la région.

    L'arrivé du THAAD sur le sol sud-coréen, dans un contexte de tension avec Pyongyang, suscite de nombreuses préoccupations au sein de la population. Des milliers d'habitants de Seongju, district du sud du pays où sera déployé le système, ont manifesté contre cette démarche. Une dizaine de manifestants ont été blessés lors d'affrontements avec la police, certains d'entre eux souffrant de fractures.

    « Déployer le bouclier antimissile, c'est enfermer tous les habitants de la Corée à bord du Sewol lors de son naufrage », explique à Sputnik Kim Wonmyeong, qui habite la région depuis 16 ans. Il fait référence au ferry sud-coréen dont le naufrage a entraîné la mort de 304 passagers (la plupart des lycéens) et membres d'équipage, en 2014.

    Il raconte que le jour de la manifestation, les protestataires ont été rapidement bouclés par les forces de l'ordre, dont les représentant étaient si nombreux qu'ils sont parvenus à retenir 10 000 manifestants. Selon M. Wonmyeong, le dirigeant du comité extraordinaire pour la résistance au THAAD a été arrêté à l'issue des affrontements mais relâché quelques heures plus tard.

    « La Chine et les États-Unis négocient quelque chose, Washingon joue avec le THAAD, c'est comme s'il allait attaquer Pyongyang », s'indigne-t-il, ajoutant qu'il souhaiterait voir la Russie, qui s'oppose au déploiement, « faire pression » afin d'empêcher cette démarche. L'homme, qui fait part de son « inquiétude » et de son « impuissance », met en doute la capacité des politiques à empêcher le déploiement.

    Washington et Séoul affirment que le THAAD mettra la Corée du Sud à l'abri de la menace de Pyongyang, qui multiplie les essais balistiques.

    Ce bouclier est supposé pouvoir intercepter et détruire les missiles nord-coréens à courte et moyenne portée durant la phase terminale de leur vol.
    Moscou s'oppose à ce déploiement, tout comme la Chine, qui y voit un facteur d'instabilité régionale et une menace pour ses propres capacités balistiques.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Pyongyang: la Corée à deux doigts d’une guerre nucléaire à cause des USA
    Le déploiement du THAAD en Corée du Sud sape la stabilité de la région, selon Pékin
    La Corée du Nord déclare avoir mené ses «plus importants» exercices militaires
    Exercices d’artillerie en Corée du Nord: Pékin a-t-il peur?
    Tags:
    système antimissile THAAD, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik