International
URL courte
9612
S'abonner

Une spécialiste du trafic d’armes a raconté à la presse comment les combattants de Daech sont arrivés à construire une ville souterraine sous Mossoul et à quoi servent ces tunnels…

Daech est parvenu à fabriquer des machines qui lui ont permis d'aménager sous la ville irakienne de Mossoul un vaste réseau de tunnels, raconte la chaîne américaine Fox News. Une machine de forage découverte par l'armée irakienne a été analysée pour Fox News par Devin Morrow, conseillère technique de l'organisation Conflict Armament Research en charge de la surveillance du trafic d'armes à travers le monde et surtout dans les zones de conflit.

Les tunnels sont utilisés pour cacher et stocker des munitions, raconte-t-elle, avant d'ajouter: « Le niveau avec lequel Daech est capable de créer ses propres munitions et armes est sans précédent. »

« Nous n'observons pas un niveau de production aussi élevé dans d'autres zones de conflit », poursuit la responsable, dont l'organisation suit de près le trafic d'armes en Irak, en Syrie, au Somalie, au Soudan du Sud, en Libye et au Yémen.

Selon Mme Morrow, les combattants de Daech utilisent les machines de forage à leur disposition pour créer un réseau de tunnels entre des bâtiments et sous les routes afin de prendre en embuscade les forces de la coalition. « Ils construisent ces machines eux-mêmes », ajoute-t-elle.

L'expert indique également que selon ses estimations, Daech possèderait des nombreuses versions du fusil d'assaut AK-47 ainsi que des munitions datant de la Seconde Guerre mondiale et fabriquées sous l'Allemagne nazie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul
Des djihadistes déguisés exécutent une quinzaine de civils à Mossoul
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
tunnel, Etat islamique, Mossoul
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook