International
URL courte
525
S'abonner

Les talibans afghans ont annoncé vendredi le lancement de leur offensive de printemps baptisée «Opération Mansouri», du nom de leur ancien leader, promettant de viser en priorité «les forces étrangères» pour les chasser du pays.

Les talibans afghans ont annoncé vendredi le début de leur offensive de printemps, en promettant une recrudescence des opérations de guérilla et des attaques suicides contre les forces afghanes et étrangères au moment où l'administration Trump s'interroge sur sa stratégie en Afghanistan.

L'« Opération Mansouri », ainsi nommée en hommage à l'ancien chef des taliban Akhtar Mohamed Mansour, tué l'an dernier par un missile tiré par un drone américain, a été dévoilée une semaine après l'une des attaques les plus meurtrières perpétrées contre l'armée afghane depuis que les taliban ont été chassés du pouvoir il y a quinze ans.

Selon le bilan officiel, 135 soldats ont été tués par un commando d'une dizaine de kamikazes sur une base de Mazar-i-Sharif, dans le nord du pays. Selon certaines sources, le bilan serait en réalité deux fois plus élevé.

Ainsi, dans un communiqué diffusé vendredi, les talibans promettent notamment de « cibler, harceler, tuer et capturer » les soldats afghans tout en assurant vouloir limiter le nombre de victimes civiles.

« Le principal objectif de l'Opération Mansouri sera les forces étrangères, leurs infrastructures militaires et de renseignement, et l'élimination de leur appareil mercenaire interne », indique le mouvement islamiste.

Environ 12 000 soldats des forces occidentales dont 8 400 Américains sont stationnés en Afghanistan sous mandat de l'Otan, qui a lancé l'Opération Resolute Support après le retrait de la majorité des forces étrangères, fin 2014, pour former et appuyer les forces afghanes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Pakistan a libéré l'un des fondateurs du mouvement Taliban
Taliban dément la déclaration du gouvernement sur des pourparlers
Afghanistan : les Taliban perdent la guerre
Tags:
talibans, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook