Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de Turquie

    4.000 nouveaux licenciements en Turquie suite au putsch avorté de 2016

    © Photo. Pixabay
    International
    URL courte
    0 24

    Une nouvelle vague de licenciements a débuté en Turquie. Les autorités ont limogé quelque 4.000 personnes lors d’une nouvelle inspection dans le cadre de l’état d’urgence instauré en Turquie après la tentative de coup d'État ratée de juillet 2016.

    Après avoir prolongé, il y a quelques semaines, l'état d'urgence de trois mois supplémentaires suite au putsch avorté visant à renverser le Président Recep Tayyip Erdogan en juillet 2016, le gouvernement turc a licencié 3 974 personnes dans le secteur public, a annoncé l'agence de presse turque Anadolu.

    Parmi les personnes limogées figurent non seulement des fonctionnaires, mais aussi des militaires et des scientifiques.

    En janvier 2017, plus de 6 000 Turcs ont perdu leur emploi dans le secteur public: 2 700 policiers, 1 700 fonctionnaires du ministère de la Justice, 838 de celui de la Santé et des centaines d'employés d'autres ministères ainsi que plus de 630 universitaires et 135 fonctionnaires de la structure chargée des rapports religieux.

    En outre, le 27 avril, 10 jours après la victoire du Président de la Turquie au référendum visant à renforcer ses pouvoirs, le gouvernement turc a arrêté plus d'un millier de personnes et a suspendu de leurs fonctions plus de 9 000 policiers.

    Ils sont considérés par les autorités comme des partisans du prédicateur Fethullah Gülen, soupçonné d'être derrière le coup d'État manqué de juillet 2016.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Turquie: 4.500 fonctionnaires limogés en lien avec le putsch avorté
    Putsch en Turquie: 12000 policiers mis à pied
    Putsch avorté: Ankara arrête un frère de Gülen
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    licenciement, fonctionnaires, référendum, putsch, Recep Tayyip Erdogan, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik