International
URL courte
11199
S'abonner

Une employée du FBI qui participait en tant que traductrice à une enquête sur un terroriste de Daech s’est envolée pour la Syrie… pour prendre ce terroriste pour époux.

Une fonctionnaire du Federal Bureau of Investigation des États-Unis est partie en Syrie pour épouser le terroriste de Daech qui faisait l'objet d'une enquête dans laquelle elle avait pris part, relate la chaîne CNN.

La traductrice Daniela Greene a menti à ses supérieurs sur la destination de son voyage et a prévenu son mari Denis Cuspert qu'il faisait l'objet d'une enquête. Mme Green a marié M. Cuspert en 2014, mais les médias ne l'ont appris que récemment.

D'après la chaîne, quelques semaines après son départ pour la Syrie, la femme a reconnu qu'elle avait commis une erreur et est revenue aux États-Unis où elle a été arrêtée. Mme Greene a accepté de collaborer avec les autorités et a été condamnée à deux ans de prison. En été 2016, elle a été libérée.

En octobre 2015, la chaîne CNN annonçait que Denis Cuspert, alors âgé de 39 ans, a été tué lors d'une attaque de l'aviation américaine en Syrie. Il figurait parmi les terroristes internationaux les plus dangereux sur la liste dressée par le Département d'État des États-Unis. Selon le Département, cet ancien rappeur allemand avait rejoint Daech en 2012 et travaillait en tant que propagateur et recruteur pour l'organisation terroriste. Il est apparu plusieurs fois dans des vidéos de Daech, dont une fois tenant une tête coupée dans les mains.

Elle enquête sur un terroriste pour le FBI, puis se rend en Syrie… pour l’épouser!
© Sputnik .
Elle enquête sur un terroriste pour le FBI, puis se rend en Syrie… pour l’épouser!

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Des Britanniques à la tête des médias et de la propagande de Daech
«Des centaines de nous vont mourir à Raqqa»: témoignage d'une Britannique combattant Daech
Les frappes de la coalition anti-Daech ont tué plus de 350 civils
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
Tags:
enquête, mariage, terrorisme, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook