International
URL courte
11228
S'abonner

Vue de Californie, la frappe aérienne américaine en Syrie n’était qu’un divertissement après le dîner pour l’invité de Donald Trump, Xi Jinping, selon le secrétaire au Commerce Wilbur Ross.

« Dès que le dessert a été servi, le président s'est adressé à M. Xi et a dit qu'il voulait lui raconter quelque chose, à savoir le lancement de 59 missiles sur la Syrie. C'était en guise de divertissement après le dîner », a déclaré Wilbur Ross lors de la conférence annuelle du centre analytique Milken Institute en Californie.

Selon le magazine Time, Wilbur Ross a précisé qu'organiser ce « divertissement » « n'avait rien coûté » au Président américain.

Les États-Unis ont effectué, dans la nuit du 6 au 7 avril, une frappe de missiles contre la Syrie, accusant le gouvernement de Bachar el-Assad d'avoir eu recours à des armes chimiques à Khan Cheikhoun, où, selon des sources locales proches de l'opposition, une attaque aurait fait 80 morts et 200 blessés. La Russie a critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l'implication de Damas dans cette attaque présumée.

« C'est une décision très difficile à prendre, car des vies humaines sont en question », a déclaré Donald Trump aux journalistes, commentant son ordre de tirer 59 missiles de type de Tomahawk sur une base syrienne.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«Ridicules» et «dépourvues de sens»: Zakharova commente les frappes US en Syrie
Frappes en Syrie: Trump raconte ses doutes en appuyant sur le bouton
Frappes US en Syrie: un sondage révèle l'attitude des Américains
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
divertissement, frappe aérienne, Bachar el-Assad, Wilbur Ross, Xi Jinping, Donald Trump, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook