Ecoutez Radio Sputnik
    Erdogan

    Erdogan réintègre le parti au pouvoir turc après trois ans d’absence

    Ozan Kose
    International
    URL courte
    0 20

    Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a pris la décision de rétablir son statut comme membre du Parti de la justice et du développement au pouvoir, presque trois ans après l'avoir quitté.

    Le dirigeant turc a réintégré le Parti de la justice et du développement (AKP), qu'il a cofondé en 2001 et qui domine depuis 15 ans la scène politique turque, remportant toutes les élections depuis 2002. Ainsi, le Président Erdogan a mis en œuvre le premier volet de la révision constitutionnelle validée lors du référendum du 16 avril.

    Élu président en août 2014, M. Erdogan avait officiellement coupé ses liens avec l'AKP, comme le prévoyait alors la Constitution, mais avait conservé une large influence sur le parti qu'il avait pris soin de truffer de fidèles.

    La révision constitutionnelle, adoptée le 16 avril, autorise désormais le Président à réintégrer un parti politique. Cette mesure est la première du texte à être appliquée, la plupart de ses dispositions entrant en vigueur en 2019.

    L'annonce de la décision de M. Erdogan au siège du parti AKP:

    « C'est un moment historique pour la Turquie et notre démocratie. La période de double pouvoir vient de se terminer (quand le pays était dirigé par un Président et un Premier ministre). Lors de notre congrès du 21 mai, nous présenterons la candidature du Président à la tête de l'AKP, la décision finale sera prise par les délégués », a déclaré le Premier ministre turc Binali Yildirim, qui est également à la tête du parti.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des vandales attaquent le consulat turc à Zurich et appellent à tuer Erdogan
    Ankara dévoile l’agenda de la rencontre Poutine-Erdogan à Astana
    Pourquoi Erdogan est-il à nouveau en Russie?
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Binali Yildirim, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik