Ecoutez Radio Sputnik
    Des fleurs dans la Maison des Syndicats, théâtre de l'incendie criminel

    Tragédie d’Odessa: Poutine rappelle que les coupables n'ont toujours pas été punis

    © RIA Novosti . Anton Kruglov
    International
    URL courte
    Tragédie d'Odessa (2014) (77)
    4212
    S'abonner

    Vladimir Poutine a rappelé que trois ans s’étaient écoulés depuis la tragédie d’Odessa, qui a coûté la vie à 48 personnes. Les coupables n’ont cependant toujours pas été traduits en justice.

    La communauté internationale n’a pas le droit d’oublier les tragédies comme celle survenue il y a trois ans jour pour jour dans la ville ukrainienne d’Odessa, a déclaré mardi à Sotchi le Président russe Vladimir Poutine, qui reçoit aujourd’hui la chancelière Angela Merkel.

    « Je ne peux pas ne pas le mentionner aujourd’hui: comme vous vous en souvenez, une tragédie atroce a eu lieu il y a trois ans exactement à Odessa. Des nationalistes ukrainiens avaient alors poursuivi des personnes sans défense jusqu’à la Maison des Syndicats où ils ont été brûlés vifs. Les coupables n’ont toujours pas été traduits en justice, n’ont pas été punis. La communauté internationale ne doit pas l’oublier et doit prévenir la réédition de tels actes barbares à l’avenir », a déclaré M. Poutine à l’issue de la rencontre.

    Le 2 mai 2014, des heurts opposant des fans de football, des partisans de l’EuroMaïdan (nom donné aux actions de protestation qui ont abouti au changement de pouvoir en Ukraine) et les anti-Maïdan avaient éclaté à Odessa. En conséquence, 48 personnes avaient été tuées par des personnes radicalisées: six dans les affrontements près de la place Gretcheskaïa et 42 dans l’incendie criminel de la Maison des Syndicats, déclenché par des nationalistes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Tragédie d'Odessa (2014) (77)

    Lire aussi:

    Tragédie d'Odessa: l'Onu presse Kiev d'enquêter rapidement
    Tragédie d'Odessa: Russes et Ukrainiens commémorent près du Parlement européen
    Tragédie d'Odessa: la Russie appelle l'Onu à enquêter
    Tags:
    tragédie, radicalisme, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Odessa, Sotchi, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik