Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara explique pourquoi il faut chasser Daech de Raqqa sans l’aide des Kurdes

    Ankara explique pourquoi il faut chasser Daech de Raqqa sans l’aide des Kurdes

    © AFP 2017 DELIL SOULEIMAN
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
    331623108

    La Turquie estime qu’il est primordial de libérer la ville syrienne de Raqqa des terroristes de Daech. Pourtant, Ankara souligne qu’il est particulièrement important de chasser les extrémistes sans avoir recours aux Kurdes, selon le ministère turc des Affaires étrangères.

    La Turquie est persuadée qu'il faut libérer la ville syrienne de Raqqa des terroristes de Daech sans la participation des Kurdes, a déclaré le directeur général adjoint du ministère turc des Affaires étrangères sur la Syrie Mustafa Yurdakul.

    « C'est une question particulièrement importante que d'assurer la sécurité à Raqqa et à Deir ez-Zor et de libérer ces territoires des terroristes car ils peuvent y créer une menace non seulement pour la Turquie mais également pour les pays tiers — la France, les États-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, etc. Donc, cela doit être fait par des moyens appropriés et avec les bonnes personnes », a-t-il dit.

    Le diplomate souligne notamment l'importance de combattre le terrorisme en conjuguant les efforts de tous les 63 pays formant la coalition internationale, plutôt que de négocier avec les djihadistes ou d'impliquer une autre organisation terroriste.

    M. Yurdakul a ajouté que « bien qu'il soit important de libérer Raqqa, il serait encore plus important de savoir la gérer après la libération ».
    Il a en outre évoqué le thème des Kurdes car « le problème des associations kurdes est un facteur aggravant » les relations turco-américaines.

    « Depuis le début de l'opération de la coalition, nous leur conseillons de ne pas avoir affaire avec les organisations terroristes, dont le parti kurde Alliance démocratique et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), car cela peut aider à court terme et créer des problèmes à long terme », d'après M. Yurdakul.

    Cependant, malgré que Washington « n'a pas de position concrète au sujet de la libération de Raqqa », Ankara espère toutefois en prendre connaissance un jour et a en outre ses propres proposition sur la manière d'y chasser les membres de Daech « sans avoir recours aux terroristes », a conclu Mustafa Yurdakul.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

    Lire aussi:

    La Turquie frappe de nouveau les Kurdes, 11 morts
    USA: la Turquie frappe des cibles kurdes en Syrie et en Irak sans coordonner son attaque
    L'aviation turque tue 6 militants kurdes au nord de l'Irak
    Tags:
    terrorisme, Kurdes, Etat islamique, Mustafa Yurdakul, Turquie, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik