International
URL courte
5615
S'abonner

Quoique la position de Vladimir Poutine et d'Angela Merkel reste ferme, le fait qu'ils aient tenu une rencontre bilatérale peut à lui seul être considéré comme un progrès, considère un sénateur russe, pointant en même temps la dualité dans les déclarations de la chancelière.

Au cours de leurs négociations à Sotchi, les leaders russe et allemand, Vladimir Poutine et Angela Merkel, n'ont pas rapproché leurs positions, mais le fait-même de leur rencontre est un progrès, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

« À Sotchi, ni Poutine, ni Merkel ne sont revenus sur leurs positions de base. Mais le fait même qu'ils ont tenu des négociations de fond est un progrès après une longue pause », a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Ceci étant dit, il a pointé une sorte de dualité dans la position de la chancelière allemande.

​« Merkel "espère la levée des sanctions", mais insiste sur leur prorogation. L'Otan "veut coopérer", mais poursuit le conflit », a-t-il constaté. « Une double comptabilité », a ajouté le sénateur.

En outre, la rencontre de Sotchi n'a pas pu échapper à une « section de propagande libérale ».

« La presse allemande garde à flot le thème de "l'ingérence" de la Russie dans les élections en Occident. Et à Sotchi, ce thème a été soulevé », considère-t-il.

Vladimir Poutine et Angela Merkel ont tenu ce mardi 2 mai une rencontre dans la ville balnéaire russe de Sotchi. Les deux leaders ont passé en revue un large éventail de questions, dont la lutte antiterroriste, la nécessité de poursuivre le travail au format dit de Normandie et les sanctions.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Poutine à Merkel: l’Allemagne reste le principal partenaire économique de la Russie
Poutine exhorte à trouver et punir les coupables de la tragédie d’Idlib
Poutine: en Russie, la police est moins dure avec les manifestants qu'en Europe
Tags:
dialogue, Alexeï Pouchkov, Vladimir Poutine, Angela Merkel, Sotchi, Russie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook