Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Trump taclé par Clinton pour sa diplomatie via Twitter

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    218

    Intervenant à New York, l’ex-candidate démocrate à la présidence américaine et ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton a tourné en dérision le penchant de Donald Trump pour Twitter… sans toutefois oublier d’expliquer sa défaite électorale par l’ingérence russe.

    « Les négociations sont essentielles. Mais elles doivent faire partie d'une stratégie plus large. Ce n'est pas l'affaire d'un simple tweet matinal du type "Rencontrons-nous un matin et voyons si nous pouvons nous entendre, peut-être parviendrons-nous à un accord". Cela ne fonctionne pas », a-t-elle déclaré sous les applaudissements de l'assistance.

    Il est notoire que Donald Trump utilise largement des tweets qui concernent souvent la politique étrangère de Washington. Les expressions « parvenir à un accord » et « s'entendre » sont les plus utilisées par le Président américain sur son compte Twitter.

    ​Don't let the FAKE NEWS tell you that there is big infighting in the Trump Admin. We are getting along great, and getting major things done!

    Pour ce qui est de sa défaite à la présidentielle, Mme Clinton a une nouvelle fois pointé du doigt l'ingérence russe et la publication, le 28 octobre, de la lettre du directeur du FBI James Comey, qui avait relancé l'affaire de ses courriels.

    « Si les élections avaient eu lieu le 27 octobre, j'aurais été votre Présidente », a-t-elle déclaré avant d'ajouter que la lettre de Jim Comey du 28 octobre et le « WikiLeaks russe » avaient soulevé des doutes dans l'esprit des personnes qui avaient l'intention de voter pour elle, mais qui après coup se sont laissés gagner par la peur.

    Le tout dernier démenti de l'ingérence russe dans les processus politiques intérieurs des autres pays a été donné par le Président russe Vladimir Poutine à l'issue de son entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel.

    « Nous ne nous ingérons jamais dans la vie politique et les processus politiques des autres pays. Et nous voudrions bien que personne ne s'ingère dans notre vie politique, dans la vie politique intérieure de la Russie. Malheureusement, nous observons des choses tout à fait contraires », a-t-il déclaré.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Avec Trump, l’histoire s’écrit sur Twitter et la Maison Blanche en garde une copie
    Une loi pour censurer Trump sur Twitter? Blague potache ou bonne idée?
    En ce 8 mars, Trump évoque sur Twitter son respect pour les femmes
    Lavrov: Twitter ne remplace pas une équipe professionnelle
    Tags:
    tweet, ingérence, diplomatie, Présidentielle américaine 2016, Donald Trump, Hillary Clinton, James Comey, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik