Ecoutez Radio Sputnik
    Une momie

    Les momies, victimes inattendues de la guerre au Yémen

    © Sputnik . Maria Rogovaya
    International
    URL courte
    Situation au Yémen (2017) (67)
    0 24
    S'abonner

    La guerre au Yémen touche non seulement les vivants, mais aussi les défunts. Au musée archéologique de Sanaa, des momies antiques se sont mises à se décomposer en raison des pénuries d'électricité et de conservateurs chimiques.

    Si les hommes au Yémen font face à la famine et aux épidémies, les objets conservés au musée archéologique de la capitale Sanaa en deviennent également les victimes.

    « Les momies ont commencé à se décomposer et sont envahies par les bactéries. En raison de la pénurie d'électricité, les machines censées les maintenir en bon état ne fonctionnent pas », explique Abdelrahman Djarallah, directeur du département des Antiquités à l'Université de Sanaa, cité par Reuters.

    « Nous avons besoin de certains produits chimiques pour assainir les momies tous les six mois, et ils ne sont plus disponibles à cause de la situation politique », commente-t-il.

    Les coupures de courant sont chose habituelle pour Sanaa. Du coup, les déshumidificateurs d'air en place dans la « salle des momies » se trouvent désactivés.

    Les spécialistes des antiquités réclament à l'université et au ministère de la Culture des financements et du matériel pour mieux combattre les microbes qui s'attaquent à la chair des momies. Mais la fermeture de l'aéroport de Sanaa et le quasi-blocus d'un port stratégique sur la mer Rouge ont stoppé les importations de produits chimiques nécessaires à leur préservation, précise l'agence.

    Les bombardements ont eux aussi participé à la dégradation de certains trésors culturels du Yémen. Des tours médiévales ont été rasées par des frappes aériennes dans le centre historique de Sanaa, et le même sort a été réservé à une mosquée du moyen âge et un fort ottoman. Les membres d'Al Qaïda ont en outre dynamité plusieurs sanctuaires soufis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation au Yémen (2017) (67)

    Lire aussi:

    Rester vivant: le classement des villes où il fait «mal vivre»
    Un hélicoptère militaire saoudien s'écrase au Yémen, 12 morts
    Le nombre d'enfants tués au Yémen est sans précédent
    Des artefacts uniques retrouvés dans un tombeau égyptien à Louxor
    Tags:
    momie, Sanaa, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik