Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations en face de l'ambassade amérivaine à Séoul NO THAAD

    THAAD: Trump réussira-t-il à faire payer Séoul?

    © AP Photo / Lee Jin-man
    International
    URL courte
    3314
    S'abonner

    Contrairement à l’accord passé entre Séoul et Washington, qui prévoit que le gouvernement sud-coréen fournisse le terrain et que la partie américaine assure le financement du THAAD et sa maintenance, toutes les dépenses pourraient être assumées par les contribuables de Corée du Sud, situation commentée pour Sputnik par un expert sud-coréen.

    Selon le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, H.R. McMaster, les États-Unis renégocieront les conditions de déploiement sur le sol sud-coréen du système de défense antimissile THAAD. L'expert militaire Kim Dongyeop, de l'Université Kyungnam, a évoqué dans un entretien avec Sputnik cette déclaration qui préoccupe Séoul.

    « On s'attendait déjà depuis longtemps à ce que les États-Unis exigent de la Corée du Sud qu'elle augmente ses dépenses à la défense collective ou pressent Séoul d'acheter des armements propres, ce qui impliquerait un budget plus important dédié à la défense », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    M. Kim a déclaré craindre que les propos de M. McMaster ne visent à contraindre Séoul à payer des éléments supplémentaires du bouclier antimissile américain.

    « Dans les conditions où l'efficacité du THAAD contre les missiles de Pyongyang n'est toujours pas prouvée, les appels à "acheter et utiliser en toute indépendance le THAAD" me semblent dangereux », a résumé l'expert.

    Le Président américain Donald Trump avait affirmé en amont que Séoul devait payer 1 milliard de dollars (911 millions EUR) pour le bouclier antimissile déployé en Corée du Sud. Cette déclaration a entraîné une vive réaction de la part de Séoul étant donné qu'elle allait à l'encontre de l'accord déjà signé entre les deux pays et prévoyant notamment que le gouvernement sud-coréen fournisse le terrain et les installations et la partie américaine assure le financement du système et sa maintenance future. Selon la Maison-Blanche, il ne s'agit en fait que de revoir ses alliances pour un partage de la charge et de la responsabilité.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Pékin exige la «fin immédiate» du déploiement du THAAD en Corée du Sud
    Le système US THAAD désormais opérationnel en Corée du Sud
    Déploiement du THAAD en Corée: le favori à la présidentielle en prône la suspension
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    Herbert Raymond McMaster, missiles, président, financement, déploiement, défense antimissile, système antimissile THAAD, présidence américaine, Sputnik, Donald Trump, Kim Dongyeop, Pyongyang, États-Unis, Séoul, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik