International
URL courte
13602
S'abonner

Après avoir publié fin avril des données concernant le projet de la CIA Scribble, Wikileaks met en ligne un nouveau lot de documents qui révèlent la technologie d'espionnage électronique Archimedes.

Le site lanceur d'alerte WikiLeaks a publié des documents qui décrivent la technologie Archimedes permettant à la CIA d'attaquer les ordinateurs à l'intérieur des réseaux locaux (LAN) généralement utilisés dans les bureaux.

La technologie rend notamment possible une redirection du trafic d'un ordinateur ciblé à l'intérieur d'un réseau local vers un serveur spécial de la CIA, en utilisant pour cela un autre ordinateur infecté par un logiciel malveillant et contrôlé par l'Agence.

WikiLeaks
© AP Photo / Patrick Semansky, File

Auparavant, le 7 mars, le site WikiLeaks avait révélé plus de 8 700 documents conservés dans le réseau interne du Centre américain de cyber-renseignement, basé dans les locaux de la CIA. Les documents révélés décrivent les programmes malveillants visant à prendre le contrôle d'appareils électroniques, comme des smartphones ou des téléviseurs connectés, afin d'espionner leurs utilisateurs.

Se référant aux documents confidentiels, le site WikiLeaks a également indiqué que le consulat américain de Francfort (Allemagne) abritait un centre de piratage de la CIA couvrant les territoires européen, proche-oriental et africain. Les employés du site estiment que les hackers de la CIA se voyaient délivrer des passeports diplomatiques et étaient protégés par le Département d'État.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
piratage, WikiLeaks, CIA, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook