Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Un petit Poutine voit le jour dans la famille d'un militaire syrien

    © Sputnik . Vladimir Pesnia
    International
    URL courte
    15341

    Encore un bébé arabe aura pour nom Poutine. Cette fois-ci, le prénom a été donné à un bambin né samedi dans la famille d'un jeune militaire syrien.

    Un couple originaire de la ville de Banias (ville de l'ouest de la Syrie située entre Tartous et Lattaquié) a décidé d'appeler son nouveau-né Poutine en signe de reconnaissance à l'aide russe pour la Syrie, a fait savoir la chaîne Al-Khabar.

    « J'ai choisi ce prénom en signe de reconnaissance au Président Vladimir Poutine pour sa position vis-à-vis de notre pays. Pour l'aide de l'armée et du peuple russe au Syriens dans leur lutte contre le terrorisme », a déclaré Nours Mayhoub, militaire de 29 ans qui vit actuellement à Sahnaya, une ville druzo-chrétienne en périphérie de la capitale syrienne Damas.

    ​Le petit Poutine est venu au monde samedi dernier. Son père l'a enveloppé dans les drapeaux russe et syrien. Selon ce dernier, ceci symbolise la « protection que l'armée et le gouvernement accordent à nos enfants ».

    La mère du nouveau-né, Sylva Abbas, a avoué qu'elle était heureuse de donner ce prénom à son enfant et ce malgré les difficultés de prononciation, la consonne « p » n'existant pas en arabe. Elle assure qu'avec le temps elle parviendra à le dire correctement.

    Le petit Poutine Mayhoub a une sœur aînée, Maria, indique la chaîne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un petit Poutine voit le jour en Egypte
    Radio Sputnik: Les infos du 13 avril 2017!
    Une énorme carte de voeux a fait son apparition sur un mur du Kremlin
    Tags:
    militaires, bébé, prénoms, Vladimir Poutine, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik