Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Theresa May veut un pays «fort» toutes les 30 secondes dans son discours électoral

    © AP Photo / Chris Radburn
    International
    URL courte
    252

    La Première ministre britannique Theresa May a déjà été critiquée pour son habitude de répéter de façon mécanique certains mots. Lors de son discours un mois avant les élections générales, il semble que Mme May ait décidé d’en rajouter une couche en utilisant au total le mot «fort» et ses variantes dix fois.

    Le mardi 8 mai, la Première ministre britannique, Theresa May, s'est exprimée devant ses partisans à Londres dans le cadre de la campagne électorale, précisément un mois avant les élections générales 2017 qui auront lieu le 8 juin.

    Le journal britannique Telegraph a compté que dans son discours, qui ressemblait plutôt à un mantra «fort et stable» pour réussir lors des prochaines élections générales, le chef du gouvernement a utilisé le mot «fort» dix fois, soit un «fort» toutes les 30 secondes en moyenne.

    En particulier, Mme May a exhorté les électeurs à voter pour sa candidature pour qu'elle soit sur un pied d'égalité avec Emmanuel Macron, le Président français élu, pendant les négociations sur le Brexit.

    « Il a été élu avec un mandat fort, qu'il peut utiliser comme une position forte pendant les négociations », a-t-elle ainsi déclaré.

    « Au Royaume-Uni, nous devons nous assurer que nous avons un mandat aussi fort et une position de négociation aussi forte », a ajouté la Première ministre.

    Les élections générales britanniques de 2017 auront lieu le 8 juin 2017. Lors du scrutin chacune de 650 circonscriptions électorales du Royaume-Uni élira un député à la Chambre des communes, chambre basse du parlement du pays.

    Les élections, qui étaient initialement prévues en mai 2020, ont été convoquées à la demande de la Première ministre conservatrice Theresa May. Elles n'auront lieu que deux ans après les précédentes au cours desquelles le Parti conservateur, dirigé à l'époque par David Cameron, avait remporté la majorité absolue.

    La décision d'abandonner l'Union européenne a été prise par les Britanniques lors du référendum du 23 juin 2016. Le 29 mars, Londres a officiellement lancé la procédure de divorce, ayant remis un préavis approprié au président du Conseil européen. En vertu de l'article 50 du traité de Lisbonne, le Royaume-Uni devra se retirer de l'UE le 29 mars 2019, deux ans après le lancement du Brexit.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Theresa May sommée de réduire l'influence politique de Boris Johnson
    Theresa May veut déclarer la guerre au «tourisme»
    Theresa May prête à effectuer une «frappe initiale préventive» nucléaire
    Theresa May veut qualifier de «migrants» les étudiants étrangers
    Tags:
    discours, élections, Theresa May, Emmanuel Macron, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik