Ecoutez Radio Sputnik
    Moon Jae-in

    Le Président sud-coréen Moon se dit prêt à se rendre en Corée du Nord

    © REUTERS / Yonhap
    International
    URL courte
    9202

    L’élection du nouveau Président sud-coréen signifie-t-elle une nouvelle ère dans les relations intercoréennes? Élu mardi au poste de chef de l’État, Moon Jae-in n’exclut pas un voyage en Corée du Nord afin d’apaiser les tensions sur la péninsule coréenne.

    Le nouveau Président sud-coréen Moon Jae-In s'est déclaré prêt à se rendre en Corée du Nord, « si les conditions sont réunies ».

    « Au besoin, je partirais tout de suite pour Washington », a déclaré à le nouveau chef de l'État sud-coréen issu du Parti démocratique (ou Minjoo en coréen) après son investiture. « Je me rendrai également à Pékin et Tokyo, et même à Pyongyang si les conditions sont réunies. »

    M. Moon a également indiqué qu'il mènerait des « négociations sérieuses » avec les États-Unis et la Chine au sujet du déploiement en Corée du Sud du bouclier antimissile américain THAAD.

    « Je ferai tout mon possible pour la paix sur la péninsule coréenne », a-t-il souligné.

    Âgé de 64 ans, M. Moon a succédé à Park Geun-hye, dont la destitution pour abus de pouvoir et corruption a ébranlé le système politique et économique du pays.

    Le démocrate Moon Jae-in est devenu Président sud-coréen mardi, à l'issue du scrutin à un tour. Selon les résultats définitifs, Moon Jae-in a remporté 41,1 % des suffrages, contre 24 % à son rival conservateur Hong Joon-pyo et 21,4 % au centriste Ahn Cheol-soo. Le taux de participation, de 77,2 %, est le plus élevé depuis 20 ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Poutine félicite Moon Jae-in suite à sa victoire à la présidentielle sud-coréenne
    Washington promet de renforcer l’alliance avec Séoul
    La Corée du Sud va-t-elle basculer "trop à gauche" pour les USA?
    Tags:
    visite officielle, Moon Jae-in, Péninsule de Corée, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik