Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef-adjoint de Daech à Mossoul éliminé

    Le chef-adjoint de Daech à Mossoul éliminé

    © AFP 2017 AHMAD AL-RUBAYE
    International
    URL courte
    67599392

    Un ex-officier des structures de force sous Saddam Hussein, qui est par la suite devenu chef-adjoint de Daech à Mossoul, a été éliminé dans cette ville irakienne.

    Le chef-adjoint du groupe terroriste Daech à Mossoul a été éliminé, a annoncé le maire de la ville d'Al-Khalis, cité par la chaîne de télévision Al Sumaria, qui n'a pourtant pas évoqué son nom complet et la date de son élimination.

    Cependant, il a indiqué que par le passé le chef-adjoint de Daech éliminé était surnommé « le Zarqaoui d'Al Khalis », ce qui renvoie probablement au terroriste Abou Moussab al-Zarqaoui, qui, rapidement après la chute de Saddam Hussein en 2003, a fondé une cellule d'Al-Qaïda en Irak.

    « On a des informations confirmées sur l'élimination du combattant qui était général de brigade dans les structures de force à l'époque de l'ancien régime, suite à une frappe aérienne dans la partie ouest de Mossoul, ainsi que de ses quatre assistants. Le combattant éliminé était "émir" d'Al-Qaïda dans la ville d'Al Khalis dans les années 2006-2007 », a déclaré le maire de cette ville, située dans la province est de Diyâlâ.

    Après avoir commencé son activité criminelle dans la ville d'Al Khalis, le combattant éliminé l'a poursuivie dans d'autres villes irakiennes, et a fini par devenir le chef-adjoint de Daech à Mossoul.

    « Le combattant éliminé était l'un des plus importants adjoints d'al-Baghdadi dans la partie ouest de Mossoul. Il était "la tête pensante" des lignes de défense de Daech », a conclu le maire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Comment Daech utilise son réseau de tunnels sous Mossoul
    Daech mène une nouvelle attaque chimique à Mossoul
    «Washington fait traîner en longueur la libération de Mossoul»
    Tags:
    chef terroriste, élimination, Al-Qaïda, Etat islamique, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik